Revitalisation du quartier Regent Park: la première phase terminée

Partagez
Tweetez
Envoyez

Entamé en 2005, le projet de revitalisation de Regent Park va bon train. La première phase du projet tire à sa fin dans les délais prescrits et de nouvelles constructions sont en cours pour redonner au quartier, autrefois un des plus débridés de Toronto, un air d’allée respectable. C’est du moins ce qu’a confié à L’Express Cheryl MacDonald, responsable du projet de revitalisation du quartier.

La première phase, en plus de consister en la reconstruction de logements raisonnables, comprenait la construction d’un lot important de commerces de service pour les résidents: «Le projet progresse bien. Jusqu’à maintenant, des endroits publics tels qu’un Tim Hortons, une épicerie, une banque et un centre de téléphonie Rogers, sont fin prêts à accueillir des clients», affirme la responsable.

De plus, deux établissements pour les enfants ont ouvert leurs portes récemment. «Un centre de santé pour les enfants est maintenant accessible et un centre jeunesse est à la disposition des résidents de Regent Park. La construction d’un centre d’arts et culture est aussi en cours et devra s’achever dans les prochains mois», renchérit Mme MacDonald.

Démolition en cours

Peut-être avez-vous remarqué un véritable chantier de construction entre les rues Parliament et River, à la hauteur de Dundas?

D’anciens appartements sont, au moment d’écrire ces lignes, en pleine démolition. Un nombre important de travailleurs s’affaire sur le chantier.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Selon Cheryl MacDonald, les travaux respectent les délais prévus: «La démolition devrait être complétée au début de l’été. À cet endroit, il y aura trois nouveaux édifices à logements, trois condominiums et de nouvelles maisons», affirme la responsable.

Cette phase du projet, qui consiste en fait en la 2e partie de celui-ci, comporte aussi un volet d’aménagement d’infrastructures publiques: un centre aquatique, un parc et centre récréatif.

La main à la pâte

Sans aucun doute et ceci confirmé par les dires de Mme MacDonald, un projet de grande envergure tel que celui de Regent Park nécessite un grand nombre de travailleurs.

En plus du travail donné à toutes les firmes et entreprises qui participent activement au projet, 350 emplois ont été créés: «C’est un fait qui n’a pas tellement été mis en valeur, mais qui reste tout de même très intéressant: 350 résidents locaux de Regent Park ont voulu faire leur part des choses dans le projet de revitalisation. Nous avons donc engagé ces personnes-là pour qu’elles aident à la réalisation de près ou de loin, que ce soit au niveau de la construction, du conseil ou du commerce», relate Mme MacDonald. Il est à noter que la revitalisation complète du quartier devrait être à terme d’ici 10 ou 15 ans.

Une école optimiste

À la suite des déménagements forcés des résidents de l’ancien quartier, l’école primaire Gabrielle-Roy du Conseil scolaire Viamonde a perdu un nombre important d’élèves.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Cependant, selon la directrice des communications du conseil, Claire Francoeur, le roulement est repris: «La construction des premières nouvelles tours d’habitation est terminée depuis près d’un an, donc les élèves reviennent tranquillement. Plus le projet de revitalisation avancera, plus nos élèves reprendront leur place dans notre école.»

Même si l’école primaire n’a pas nécessairement manqué d’élèves dans les dernières années puisqu’un grand territoire est couvert par celle-ci, la directrice des communications affirme que l’établissment scolaire n’était pas rempli à pleine capacité.

«L’effectif était plus bas, les groupes moins nombreux. Nous savions qu’une telle chose arriverait. Nous sommes maintenant très contents de voir revenir notre clientèle», conclut Mme Francoeur.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur