Rêvez en Technicolor à la cinémathèque du TIFF

Partagez
Tweetez
Envoyez

Vous souvenez-vous de vos premiers émois cinématographiques? Selon les générations, ils sont souvent différents, mais il est une époque du cinéma qui fit rêver tous les enfants que nous étions, ainsi que certainement les futures générations de têtes blondes, par la vivacité des couleurs de ses films, et la légèreté parfois enfantine de ses sujets, destinés en grande majorité au divertissement populaire à une période suivant une des plus grandes noirceurs de l’humanité.

C’est en effet après la seconde guerre mondiale que le cinéma hollywoodien en «Technicolor» prit son essor et conquit les salles du monde entier, dans des formats toujours plus grands et panoramiques, avec ses histoires épiques de pirates en Technovision, de westerns en CinémaScope, ses comédies musicales grandioses en Vistavision, ou encore ses gigantesques péplums historiques aux milliers de figurants en costumes et en Cinérama.

Il n’est hélas plus guère fréquent de pouvoir admirer ces chefs d’oeuvres d’ingéniosité, de couleurs saturées, et souvent de naïveté d’après guerre, sur grand écran, et beaucoup d’entre nous les ont découverts à la télévision lors de multiples rediffusions. Mais cet été, la cinémathèque du TIFF nous donne une chance de pouvoir enfin les redécouvrir dans leur état d’origine, et souvent même mieux, grâce à des copies récentes peu projetées, des copies numériques ou des restaurations en très haute résolution 4k.

La rétrospective a déjà commencé et se terminera le 13 août, mais il vous reste encore un mois pour vous délecter, sur grand écran, de monuments du cinéma aux couleurs chatoyantes tels qu’Apocalypse Now Redux, Le Parrain, African Queen, Fenêtre sur cour ou The River.

Certains des films ont droit à des présentations personnalisées avec session de questions/réponses. Le cinéaste de renom winnepégois Guy Maddin présentera Magnificent obsession le samedi 18 juillet prochain, et Norman Jewison, qui présentait Fiddler on the Roof entre autres. La plupart des longs-métrages sont cependant projetés en séance standard pour le plus grand plaisir des amateurs de grand spectacle et de pop-corn.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Envie de rêver sur grand écran et en couleurs saturées? À vous de jouer!

À noter:

Le 16 juillet: Bigger than Life, de Nicholas Ray, critique sur le conformisme recommandé de la vie américaine dans les années 50, qui n’est pas sans rappeler les travers de notre société mondialisante actuelle à la « vas, vis et consomme ».

Le 18 juillet: Magnificent Obsession, le mélodrame classique de Douglas Sirk sera présenté par Guy Maddin et suivi de questions/réponses.

Le 25 juillet: Fenêtre sur Cour, le chef d’oeuvre claustrophobe d’Alfred Hitchcock sur le voeyeurisme, avec James Stewart et Grace Kelly, apparaitra en copie d’archive neuve.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le 26 juillet: Apocalypse Now Redux, l’immense et hallucinant film de Francis F. Coppola sur la guerre du Vietnam, sera projeté en copie restaurée.

Le 1er août: le tour de force visuel de Jean Renoir sur la vie quotidienne et les tracas de trois jeunes femmes en Inde, La rivière, aura droit à une copie d’archive 35mm restaurée.

Le 2 août: vous pourrez admirer African Queen, la classique comédie d’aventures de John Huston en projection numérique restaurée 4k, ainsi qu’une magnifique copie numérique du Parrain.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur