Résoudre des problèmes sociaux grâce au théâtre

Partagez
Tweetez
Envoyez

Se servir du théâtre comme vecteur de changement et de réflexion sur les difficultés rencontrées quotidiennement, voilà le but poursuivi par Mixed Company.

Ils utilisent pour cela un concept nommé Forum Theatre. Mixed Company organise des ateliers de théâtre, avec des jeunes souvent dans le milieu scolaire, dans lesquels un ou plusieurs intervenants simulent une situation où un individu se retrouve en difficulté.

Il peut s’agir d’une agression, de racisme, de pauvreté, de sexualité, d’alcoolisme ou de tout autre problème personnel ou de société. C’est alors au public d’intervenir en prenant la parole et en expliquant comment il faut réagir.

Toutes les personnes du public ont la possibilité de donner leur vision du problème, d’apporter leur solution et d’en discuter de manière constructive.

Les jeunes ne sont plus seulement spectateurs mais aussi acteurs de ce qu’ils voient. Ils ont la possibilité de changer l’issue du problème, et ainsi d’appréhender des situations auxquelles ils pourraient être confrontés dans l’avenir.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Cette méthode permet d’aborder de façon plus ludique et à la fois constructive des thèmes difficiles à traiter avec des jeunes. Si certains n’osent pas prendre la parole au début, la plupart réagissent positivement et surtout s’expriment.

La compagnie met sur pied différents projets et partenariats dans cet optique. Ainsi ils travaillent en partenariat avec les services de police de Toronto sur le projet Violence des Gangs: de la rue à la scène.

Depuis le 27 juillet, Mixed Company organise des ateliers de théâtre, de danse, et de musique au York Memorial Collegiate afin de donner la parole aux jeunes et de leur offrir l’opportunité de créer un environnement plus sûr où la violence ne règne plus en maître.

Le résultat de la création sera présenté au York Memorial Collegiate les 14 et 16 août prochains.

IMPACT, le nouveau projet éducatif

«Nous voulons créer un changement social à travers l’art», explique Kendra Marr. Tout le principe est là, amener les jeunes à repenser leur problème et leur apprendre à agir dans une réalité pas toujours rose. Dans la même lignée, un nouveau projet a vu le jour durant l’été.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Quelques membres de Mixed Company préparent une représentation sur les relations d’abus et de sévices motivés par des raisons économiques.

Ils se regroupent tous les mercredis après-midis pour mettre sur pied le projet nommé IMPACT (Individuals Making Positive Artistic Change Together). À la rentrée, ils veulent pouvoir présenter leur pièce dans les écoles.

Si le spectacle est en anglais, le directeur artistique Simon Malgoboat, québécois d’origine, travaille sur une traduction en français pour pouvoir passer aussi dans les écoles francophones.

Pour l’instant Mixed Company est en pleine création, une fois par semaine ils se réunissent et écrivent petit à petit le scénario par des méthodes déroutantes. Mercredi 5 août la réunion commence par un récapitulatif des avancées de la semaine passée. Puis rapidement, de l’espace est créé dans le petit bureau de l’organisation à l’angle de Sherboune et Collège.

Commence alors un jeu interactif où les membres doivent se lancer une balle imaginaire, la réunion enchaîne ensuite sur un jeu de rôle.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Chacun choisit un mot en rapport avec le thème de l’abus, comme sévices, et doivent imiter en une posture ce que ce mot leur évoque.

Tout le monde donne alors son avis sur la représentation faite par l’un d’eux. C’est ainsi que s’en suit des discussions sur les personnes en situation de faiblesse abusées par d’autres personnes hiérarchiquement ou économiquement supérieures.

Toutes les idées, et tous les termes sont alors reportés à l’écrit et serviront à la rédaction du scénario et des dialogues.

«Le projet IMPACT est un test, on veut voir ce que l’on est capable de faire et de présenter, tester la réaction du public et ensuite si ça marche, on continuera avec un autre spectacle», explique Kendra Marr.

Plus de 25 ans d’existence

Mixed Company est un collectif d’artistes qui, à travers le théâtre, tend à engager un changement positif sur certains problèmes de société.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Depuis 1983, cette compagnie théâtrale s’est déplacée dans tout l’Ontario, principalement dans le milieu scolaire.

La compagnie a déjà été honorée plusieurs fois pour son excellence artistique et son engagement en faveur de l’éducation.

Mixed Company Theatre a ainsi reçu, entre autres, le Mayor’s Award for the Arts (Toronto) et le Toronto Safe City Award pour son projet Briser le cycle de la violence.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur