Réouverture des écoles de l’Ontario: Ford se donne encore quelques jours

covid, Ontario
Retourner à l'école pour le mois de juin ou attendre en septembre?
Partagez
Tweetez
Envoyez

L’Ontario au grand complet attend une décision du premier ministre Doug Ford sur la possible réouverture des écoles avant la fin de l’année scolaire. Vendredi, il a lancé qu’il n’hésitera pas à attendre encore «quelques jours» avant de se prononcer, insistant sur le fait que le consensus des experts concernés est essentiel.

Les groupes d’experts en santé publique et en enseignement ayant reçu une lettre de Doug Ford cette semaine demandant leur avis sur le possible retour en classe avaient jusqu’à vendredi, 17h pour envoyer leur réponse.

Le premier ministre a fait savoir qu’il n’a toujours pas statué sur la fin de l’année scolaire, se disant inquiet du variant indien de la covid.

«Je n’ai jamais eu peur»

Celui-ci a répété qu’il n’hésiterait pas à attendre quelques jours avant de prendre une décision finale sur la possible réouverture des écoles de l’Ontario, en attendant le consensus des experts concernés.

«Je n’ai jamais eu peur de prendre des décisions difficiles», a-t-il assuré durant son point de presse, face à des critiques sur sa lenteur dans ce dossier.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

La possibilité d’ouvrir les écoles des régions moins touchées par la pandémie est étudiée au sein du gouvernement.

La plupart des intervenants en éducation reconnaissent que le mode présentiel traditionnel est l’idéal.

Angoisse en Ontario

Depuis plusieurs semaines, les parents, les élèves et les enseignants attendent que le gouvernement se penche sur la question.

La question est devenue un sujet polarisant en province: plusieurs, incluant le médecin hygiéniste en chef de l’Ontario David Williams, jugent que les élèves devraient pouvoir retourner à l’école pour terminer leur année scolaire, et d’autres croient que ça ne vaut pas la peine de rouvrir les classes pour le peu de semaines qu’il reste à l’année scolaire.

Des experts qui conseillent Doug Ford sur la covid craignent que le retour en classes puisse poser un risque de transmission du virus.

Mais même si les Ontariens sont divisés sur le sujet, plusieurs déplorent les effets d’une telle attente sur la santé mentale des élèves.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

La majorité des Ontariens vaccinée

La province s’attend à ce que la majorité de la population soit complètement vaccinée d’ici la fin de l’été.

La santé publique de l’Ontario a fait une mise à jour vendredi sur le déroulement de son plan de vaccination. En province, 65% des adultes ont maintenant reçu au moins une dose d’un des trois vaccins contre la covid.

Rappelons que, pour enclencher la première étape du plan de déconfinement de l’Ontario, il faut que 21 jours se soient écoulés depuis que 60% des adultes de la province aient reçu leur première dose.

«Il y a de la lumière au bout du tunnel», a déclaré le premier ministre ontarien Doug Ford en conférence de presse, vendredi.

En tout, 8,6 millions de doses des vaccins Pfizer, Moderna et AstraZeneca ont été administrées.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

La province s’attend à recevoir près d’un million de doses du vaccin Pfizer par semaine, tout au long du mois de juin, et plus de 885 000 doses de ce vaccin par semaine au cours du mois de juillet.

L’Ontario s’attend à recevoir près d’un million de doses du vaccin Pfizer par semaine en juin. Photo: Lisa Ferdinando, DoD, Wikipedia Commons

Première dose pour les jeunes

L’Ontario vise à ce que la majorité des jeunes de 12 à 17 ans reçoivent leur première dose en juin, puis la seconde dose en août, pour que le plus grand nombre possible de jeunes soient complètement vaccinés avant la rentrée scolaire à l’automne.

Les personnes âgées de 12 ans et plus peuvent prendre rendez-vous pour leur première dose depuis le 23 mai via le système provincial de prise de rendez-vous.

Plus de 15% des Ontariens âgés de 12 à 17 ans ont déjà reçu leur première dose d’un des vaccins contre la covid.

Deuxième dose pour les aînés

À compter de la semaine prochaine, le gouvernement devancera l’admissibilité des personnes âgées de 80 ans et plus pour leur deuxième dose, et dès le 14 juin, ce sera au tour des 70 ans et plus de rouler leur manche une seconde fois.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Les Ontariens seront responsables de prendre leur deuxième rendez-vous, y compris les aînés.

Par ailleurs, rien ne garantit qu’ils pourront obtenir leur deuxième dose plus tôt que prévu.

Les autorités sanitaires ont fait savoir que l’intervalle minimum entre les deux doses a été réduit à 4 semaines, mais un si court laps de temps serait peu probable pour les individus ayant reçu leur première dose avant le 31 mai.

Par ailleurs, ce nouvel intervalle ne s’applique qu’aux personnes ayant reçu Pfizer ou Moderna. Dans le cas d’AstraZeneca, l’intervalle est toujours de 12 semaines.

covid Ontario
Les statistiques de la covid en Ontario ces 30 derniers jours. En bleu les nouveaux cas. En jaune les hospitalisations (ligne noire: les cas aux soins intensifs). En gris les décès.

Une semaine sous les 1500 cas par jour en Ontario

De lundi à vendredi, la santé publique a publié des bilans épidémiologiques dans lesquels les cas quotidiens de covid rapportés sont demeurés sous la barre des 1500.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Depuis le début de la pandémie en mars 2020, plus de 528 000 cas de covid ont été enregistrés en province, dont au-dessus de 125 000 cas confirmés de variants préoccupants depuis le début de 2021. Plus de 504 000 personnes en ont guéri. Le bilan total des décès s’établissait à 8711 vendredi.

Plus de 1000 personnes sont toujours hospitalisés, dont la moitié aux soins intensifs.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur