Rencontre avec des femmes de cœur au Club Richelieu Trillium

Partagez
Tweetez
Envoyez

Le Club Richelieu Trillium de Toronto a été fondé en 1983 par Claudette Blais. À l’époque, il permettait de créer un pendant féminin au Club Richelieu, alors exclusivement masculin. Aujourd’hui, le Club reste souvent méconnu de la communauté francophone alors que ses activités humanitaires envers les jeunes femmes et les personnes âgées dénotent un engagement et une disponibilité hors du commun.

«Tout à commencé il y a 25 ans quand mon mari a rejoint le Club Richelieu, explique Claudette Blais, la présidente fondatrice du Club Richelieu Trillium. À l’époque, c’était un club réservé aux hommes même si les femmes participaient beaucoup. On m’a demandé de fonder un club féminin. Mes enfants étaient alors à l’université, j’avais du temps et je voulais garder mon français. C’est une des principales raisons de ma motivation.»

Le club, à but non lucratif, a pour objectif premier de promouvoir le français. Il participe ainsi, avec le Club Richelieu, à la mise en place du Concours oratoire.

«C’est un concours d’écriture qui se déroule dans les écoles élémentaires et qui permet de promouvoir le français», souligne Claudette Blais avant d’ajouter: «en mai, nous envoyons les élèves des écoles élémentaires au Théâtre français grâce à une loterie».

Le Club permet également de venir en aide aux plus défavorisés comme les jeunes filles mères et les personnes âgées. Depuis quelque temps, les femmes du Club travaillent avec le Rosalie Hall et apportent des cadeaux pour les bébés de jeunes filles mères.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«C’est un endroit où l’on aide les jeunes filles enceintes qui sont souvent très jeunes et dont les parents ne peuvent ou ne veulent pas s’occuper. À l’époque des fêtes, nous achetons de quoi habiller le bébé et la mère mais nous donnons aussi des bons de nourriture», souligne Claudette Blais.

Les membres du Club ne s’arrêtent pas là et proposent une foule d’activités et d’événements qui ponctuent l’année et qui permettent de récolter de l’argent.

Un dîner est ainsi organisé le 3e mercredi de chaque mois dans le restaurant La Réserve au 8432 de la rue Leslie. Ce repas réunit bien souvent une vingtaine de personnes qui paient 30$ afin de financer des œuvres caritatives.

«Nous organisons également un souper aux homards qui nous permet de récolter des fonds et qui a lieu le dernier samedi de mai ou le premier de juin», précise Claudette Blais.

Le Club offre également un repas de Noël, le 2 décembre, destiné aux personnes âgées du pavillon Omer Deslauriers à Bendale Acres.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Les 17 femmes qui travaillent au Club travaillent encore ou sont retraitées. «Nous espérons avoir plus de membres et nous avons besoin de jeunes pour prendre la relève», souligne Claudette Blais.

Pour tout renseignement, appeler Claudette Blais au 416-261-2869 ou Suzanna Alberga au 416-245-8228.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur