Regard franco sur les prochaines élections

Partagez
Tweetez
Envoyez

Les Canadiens et Canadiennes iront aux urnes le lundi 19 octobre. Il y aura 30 députés de plus à élire qu’en 2011, soit un total de 338. Une des nouvelles circonscriptions est Spadina-Fort York, au sud de la rue Esplanade à Toronto, et Place Saint-Laurent en fait partie.

Presque 60 députés sortants ne se représentent pas en 2015. Cela inclut des francophones hors Québec comme Yvon Godin (Acadie-Bathurst), Joe Comartin (Windsor-Tecumseh) et Shelly Glover (Saint-Boniface). Denise Sauvé (Victoria) avait quitté la scène politique en 2012.

Il y a des circonscriptions où il est certain que le choix s’arrêtera sur une personne francophone. C’est le cas dans Glengarry-Prescott-Russell où les candidats libéral, conservateur et néo-démocrate sont tous franco-ontariens. Et le comté d’Ottawa-Vanier devrait à coup sûr réélire le libéral Mauril Bélanger pour une huitième fois.

Le conservateur Royal Galipeau devrait aussi l’emporter pour une quatrième fois dans Orléans, tout comme son collègue Guy Lauzon dans Stormont-Dundas-Glengarry-Sud. Quant à Claude Gravelle, il maintiendra sans doute Nickel Belt dans le giron néo-démocrate.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

L’homme d’affaires Paul Lefebvre se présente sous la bannière libérale dans la circonscription de Sudbury; il est le propriétaire de l’hebdomadaire Le Voyageur. L’ancien député Glen Thibault a quitté le NPD fédéral pour se faire élire à Queen’s Park sous la bannière libérale.

Tous les dix ans, à la suite du recensement, le nombre de circonscriptions et leurs limites sont révisés pour refléter les mouvements et la croissance de la population. Le redécoupage de 2012 a créé la nouvelle circonscription de Spadina-Fort York qui gruge dans celles de Toronto-Centre et de Trinity-Spadina. Olivia Chow, veuve de Jack Layton, tentera un retour en politique fédérale dans cette circonscription.

* * *
À lire aussi dans L’Express:
Des réactions franco-torontoises à l’élection de Justin Trudeau
Une nouvelle saison politique (François Bergeron)
Félicitons notre premier ministre franco-ontarien (Gérard Lévesque)
Trudeaumanie 2.0 (François Bergeron)
Moins d’élus francophones à l’extérieur du Québec (Paul-François Sylvestre)
Finalement, il n’y a pas que l’économie… (François Bergeron)
Trois candidatures franco-torontoises (François Bergeron)
Le gouvernement Harper a bafoué les droits linguistiques (Gérard Lévesque)
Qui a peur du niqab? (François Bergeron)
Le NPD oublie les francophones! (Paul-François Sylvestre)
Pierre Elliott Trudeau et Stephen Harper, deux fossoyeurs? (Paul-François Sylvestre)
Un enjeu en trois dimensions (François Bergeron)
Politique et religion: la démarcation s’estompe (François Bergeron)
L’économie des stupides (François Bergeron)
Ce Sénat que Harper aurait pu abolir (François Bergeron)
C’est quoi la droite? (François Bergeron)
Thomas Mulcair par lui-même: moi aussi, je suis un bon Jack (François Bergeron)
Rien de gagné pour personne (François Bergeron)
Une campagne originale sur un enjeu tradititionnel (François Bergeron)
Les candidats devraient se positionner sur l’accès à la justice (Gérard Lévesque)
Une longue période électorale qui va coûter cher aux contribuables (Gérard Lévesque)
«Sorry, I don’t speak French» (Paul-François Sylvestre)
La FCFA veut des engagements «simples»
Les retombées des «moments» Duceppe et Péladeau (Gérard Lévesque)
Gilles Duceppe derechef (François Bergeron)

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur