Recruter en français à l’étranger

Partagez
Tweetez
Envoyez

Plus d’une centaine d’employeurs francophones et anglophones ont pris part à la tournée de liaison sur le recrutement en français à l’étranger organisée par les ambassades du Canada et qui s’est conclue à la mi-mars.

Cette tournée était coordonnée par la Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada et les réseaux en immigration francophone de cinq provinces.

La caravane d’employeurs a visité neuf villes, dont Charlottetown, Halifax, Moncton, St. John’s, Toronto, Hamilton et Waterloo.

À chaque endroit, des employeurs intéressés à recruter des travailleurs qualifiés à l’étranger ont pu rencontrer des représentants d’ambassades du Canada à l’étranger, des services publics de l’emploi spécialisés en mobilité internationale et d’autres intervenants du domaine de l’immigration.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«Le recrutement d’immigrants de langue française qui s’installeront dans nos communautés et qui y réussiront passe en bonne partie par les employeurs», explique la présidente de la FCFA, Marie-France Kenny.

«C’est pour cette raison que la FCFA et les communautés ont déployé des efforts pour que les employeurs participent en grand nombre aux sessions d’information et aux déjeuners et lunchs d’affaires qui leur étaient proposés.»

Preuve de l’intérêt manifeste des employeurs, plusieurs d’entre eux ont participé aux rencontres munies de besoins concrets en main-d’œuvre dans des secteurs comme le tourisme, l’aéronautique, les finances, l’agriculture ou la construction.

«Certains employeurs et agents de recrutement ont même déjà soumis des postes», a précisé Mme Kenny.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur