Récolte printanière de Soulières éditeur

Partagez
Tweetez
Envoyez

Au printemps et à l’automne, Soulières éditeur lance huit à dix livres qui figurent dans les trois collections de la maison: Ma petite vache a mal aux pattes (7 ans et plus), Chat de gouttière (9 ans et plus), Graffiti (11 ans et plus). Je vous présente un titre de chaque collection.

Moi, Zèbre Bouchard, de Myriam Repentigny, est le 115e titre de la collection Ma petite vache a mal aux pattes. Un garçon prénommé Zèbre se fait taquiner, voire harceler, jusqu’aux jours où ses talents de dessinateur lui ouvrent de nouvelles et heureuses perspectives. Les jeunes lecteurs découvrent comment Zèbre arrive à choisir «entre être heureux ou malheureux. C’est toi qui décides. Pas les autres et leurs blagues idiotes.»

Myriam de Repentigny a concocté une coquine histoire qui illustre comment être différent n’a pas que des désavantages. Elle se dit, au départ, qu’on peut être différent et heureux. Qu’au fond, chacun est unique.

Ici, il est question d’un prénom différent. Mais ce pourrait être une religion différente, une ethnie différente, une orientation sexuelle différente. Le livre a été écrit «pour tous ceux qui, un jour ou l’autre, se sont sentis différents».

Une fille, un gars et un chat, de Carole Moore, est le 44e titre de la collection Chat de gouttière. La fille du titre est Vicky, qui entre au secondaire et qui souffre de fibrose kystique. «J’ai une vilaine maladie, mais des parents fantastiques.» La famille vit à Ottawa, le père travaille à La Cité collégiale et le chat Simon a été adopté de l’Ottawa Humane Society.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Simon est un fin observateur et sait que Mapuce (nom qu’il donne à Vicky) n’a plus d’énergie. «Je voudrais pouvoir l’aider. Tout ce que je sais faire, c’est me blottir contre elle et lui montrer à quel point je suis heureux dès que je suis près d’elle.»

Carole Moore décrit le triste sort d’une fille superbe qui rencontre un gars fort sympa. Les jours de Vicky sont comptés et je peux garantir que vous allez pleurer vers la page 136.

Un tourbillon dans la tête, d’Édith Bourget, est le 81e titre de la collection Graffiti. Montréal, fin secondaire, trois ados attachants, trois histoires qui s’entrecoupent pour mieux présenter la réalité des jeunes.

À travers des intrigues amoureuses et d’autres plus corsées, voire criminelles, Henri sort du cocon si confortable qu’est sa famille, de son monde si douillet, pour affronter la vraie vie.

L’auteure a écrit Un tourbillon dans la tête pour répondre à ses propres questions.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Elle montre comment les gens changent au point de ne plus le reconnaître. Elle aborde des sujets comme la drogue, la prostitution et l’homosexualité. Édith Bourget montre surtout que, malgré les écueils, on peut «garder confiance en l’avenir et continuer de regarder le monde avec poésie et optimisme».

Myriam de Repentigny, Moi, Zèbre Bouchard, roman illustré par Yvan Deschamps, Saint-Lambert, Soulières éditeur, coll. Ma petite vache a mal aux pattes, no 115, 2013, 80 pages, 8,95 $.

Carole Moore, Une fille, un gars et un chat, roman illustré par Sybiline, Saint-Lambert, Soulières éditeur, coll. Chat de gouttière, no 44, 2013, 160 pages, 10,95 $.

Édith Bourget, Un tourbillon dans la tête, roman, Saint-Lambert, Soulières éditeur, coll. Graffiti, no 81, 2013, 160 pages, 11,95 $.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur