Sports Toronto: le point sur l’effectif des Raptors

OG Anunoby Raptors
OG Anunoby fera partie des joueurs à suivre de près cette saison chez les Raptors. Photo: Chris Young
Partagez
Tweetez
Envoyez

En ce début de semaine pluvieux -puis neigeux- les joueurs, entraîneurs et dirigeants des Raptors de Toronto se sont envolés lundi pour le soleil de Tampa Bay. Ce mardi débute le camp d’entraînement en vue de se préparer pour la saison de la NBA qui débutera le 22 décembre.

Avant cela, les hommes de Nick Nurse disputeront trois rencontres de pré-saison face aux Hornets de Charlotte à deux reprises (12 et 14 décembre), puis face au Heat pour leur premier match à domicile à l’Aréna Amalie de Tampa Bay (18 décembre).

Ces deux dernières semaines ont été intenses du côté de Masai Ujuri et Bobby Webster qui ont oeuvré pour construire l’effectif de cette nouvelle saison. Avec de nombreux agents libres à tenter de conserver, tout en gardant de la masse salariale pour attirer un gros poisson à l’été 2021, l’état major des Raptors a du faire des choix. Qui reste? Quels sont les départs? Qui arrive? Quels sont les joueurs en concurrence pour les dernières places dans l’effectif? Toutes les réponses sont ici.

Ils sont restés avec les Raptors

Priorité de la franchise torontoise, Fred VanVleet a été le premier à apposer sa signature sur un nouveau contrat. Ce dernier a resigné pour quatre ans et rejoint donc Kyle Lowry, Pascal Siakam, OG Anunoby, Norman Powell, Patrick McCaw et Stanley Johnson, ayant des contrats garantis pour la saison à venir.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Dans la foulée de l’officialisation de Fred VanVleet, Chris Boucher a lui aussi prolongé l’aventure pour deux ans (2e année non-garantie) et une belle augmentation de salaire. Il devrait avoir un rôle plus important dans la rotation de Nick Nurse en soutien sur les postes de pivot et ailier fort.

Ils ont quitté les Raptors

Le gros chantier pour Ujiri et Webster était définitivement le secteur intérieur avec, en plus de Boucher, Marc Gasol, Serge Ibaka et en moindre mesure Rondae Hollis-Jefferson tous agents libres. Pour ce dernier, les dirigeants l’ont tout simplement laissé partir et ne lui ont a priori pas fait d’offre. Il est d’ailleurs longtemps resté sans club avant de signer lundi avec les Timberwolves du Minnesota.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le cas de Serge Ibaka, est celui qui a été le plus épineux. La franchise ne pouvait lui offrir qu’un contrat sur une année dans le but de garder une masse salariale suffisante en 2021 pour signer un joueur de grand calibre. Au final, l’offre torontoise s’est avérée insuffisante et le Congolais a décidé de rejoindre son ex-coéquipier à Toronto, Kawhi Leonard, aux Clippers de Los Angeles.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Marc Gasol, dans la foulée, a aussi pris la route de Los Angeles pour signer avec les Lakers. De son propre aveu, il a expliqué lors de son introduction à la presse angelenos qu’il ne pensait pas être en mesure d’apporter ce que les Raptors attendaient de lui. On se dirige donc vers un rôle bien moindre pour l’Espagnol avec l’équipe de LeBron James. Il aura tout de même l’opportunité de remporter deux championnats supplémentaires dans une équipe très compétitive.

Pour compléter ces départs, Toronto n’a pas renouvelé les contrats de Malcolm Miller et Dewan Hernandez.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Ils arrivent chez les Raptors

On ne peut pas dire pour l’heure qu’ils arrivent à Toronto, mais plutôt à Tampa Bay. On ne sait pas s’ils mettront les pieds un jour au Canada, car ces nouveaux arrivants ont signé pour deux ans, mais avec une deuxième année non garantie. La première signature a été réalisée après l’annonce des départs d’Ibaka et Gasol. Il s’agit de celle du pivot australien de 33 ans Aron Baynes.

Ce dernier évoluait sous les couleurs des Suns de Phoenix et sort d’une saison solide avec ses meilleures statistiques en carrière (11,5 points, 5,6 rebonds et 1,6 passe en 22 minutes). Avec un rôle certainement de titulaire, on peut imaginer que ces chiffres augmentent encore.

Il débarque chez les Raptors avec un compte de fans sur Twitter qui fait sensation avec près de 74 000 abonnés (!!!). On vous recommande fortement de le suivre, car souvent très drôle.

 

 

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

 

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour compléter le secteur intérieur en manque de taille, les dirigeants ont parié sur Alex Len et ses 2m16. Le pivot ukrainien arrive en soutien de Baynes pour apporter sa qualité de protecteur de l’arceau et intimidateur dans la peinture. Il a démontré des progrès dans le tir de loin la saison dernière, qui seront à confirmer pour qu’il devienne une menace certaine en attaque.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Enfin, plutôt inattendue, les Raptors ont obtenu la signature de DeAndre’ Bembry. Un ailier très athlétique arrive d’Atlanta. Il devrait avoir un rôle de complément en sortie de banc. Il apportera de la défense et sa capacités de pénétration vers le cercle. En revanche, à l’image de Rondae Hollis-Jefferson, il ne faudra pas lui demander de tirer de loin.

 

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

 

Ils ont été repêchés

Pour rappel, lors du repêchage les Raptors ont sélectionné Malachi Flynn et Jalen Harris. Le premier a signé son contrat de débutant. Le second a obtenu le deuxième contrat à deux volets de l’effectif. Avec Paul Watson Jr, ils seront donc les deux Torontois à jouer avec les 905 et les Raptors. Petit changement cette année en raison d’une saison de G League réduite, les joueurs possédant ce type de contrats seront autorisés à jouer 50 matchs en NBA.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Les enjeux du camp d’entraînement

Comme il est coutume en NBA, plusieurs joueurs ont été signés pour le camp d’entraînement et se battront pour obtenir les dernières précieuses place au sein de l’effectif – ou seront envoyés avec l’équipe-école des 905. Parmi tous ces joueurs, Matt Thomas, dont le contrat est pour l’instant partiellement garanti, a une longueur d’avance sur tout le monde et devrait, sauf grande surprise, faire partie de l’équipe.

Si on met à part le cas de Terence Davis, dans l’attente de son jugement pour violences conjugales, qui aura lieu le 11 décembre et qui pourrait libérer une place supplémentaire dans l’effectif, ils seront quatre à se battre pour un poste: Oshae Brissett, Yuta Watanabe, Alize Johnson et Henry Ellenson.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Avec un contrat garanti à hauteur de 300 000 dollars contre seulement 50 000 pour les autres, Brissett semble être privilégié. Surtout qu’il faisait déjà partie des Raptors la saison dernière et avait été plutôt convaincant. De plus, avec peu de matchs de pré-saison et un camp d’entraînement de 10 jours, les autres postulants auront peu de temps pour faire leurs preuves.

Les joueurs non conservés pourront accepter d’évoluer en G League. S’ils refusent, ils seront coupés avec l’argent qui leur a été garanti en poche.

L’effectif à ce jour

Meneurs de jeu/arrières : Kyle Lowry, Fred VanVleet, Malachi Flynn, Matt Thomas, Patrick McCaw, Jalen Harris, (Terence Davis).
Ailiers: Pascal Siakam, OG Anunoby, Norman Powell, DeAndre’ Bembry, Stanley Johnson, Paul Watson Jr.
Pivots: Aron Baynes, Chris Boucher, Alex Len.

Dans la balance pour la dernière place: Oshae Brissett (ailier), Yuta Watanabe (ailier), Alize Johnson (ailier), Henry Ellenson (pivot).

L’actualité des Raptors c’est sur l-express.ca et au jour le jour chez notre partenaire dinostalk.com.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur