Quand votre cheval vous envoie un courriel

Partagez
Tweetez
Envoyez

Une nouvelle technologie portable pour les chevaux leur permettra de faire parvenir un courriel à leur propriétaire ou à un vétérinaire s’ils ne sont pas en forme.

Similaire aux bracelets d’alertes ou aux bracelets de forme physique que les gens utilisent, le dispositif portable SeeHorse recueille les signes vitaux d’un cheval et transmet cette information sur un téléphone intelligent ou autre dispositif, alertant les propriétaires, les vétérinaires ou autres, lorsque quelque chose ne va pas.

«Ce dispositif portable donne au cheval un outil pour communiquer avec les humains comme jamais auparavant», indique Peter Mankowski, cofondateur et président-directeur général de SeeHorse. «Les chevaux sont incroyablement intelligents et majestueux, mais également fragiles. Ils aimeraient nous dire lorsqu’ils ne se sentent pas bien, récupèrent d’une blessure ou s’ennuient simplement de nous, et SeeHorse leur permet de le faire.»

SeeHorse surveille la température, le pouls et les fonctions respiratoires d’un cheval et élabore des rapports et des analyses en profondeur, au quotidien et à long terme, sur l’activité de l’animal. Ceci aide les propriétaires et les autres qui travaillent avec les chevaux à garder l’œil sur leurs santés et leurs niveaux de condition physique, ainsi qu’à gérer le conditionnement et la préparation pour les compétitions.

«Nous avons vu la température d’un cheval monter en flèche puis chuter inopinément et il n’a fallu que quelques secondes pour aviser le propriétaire, le vétérinaire et les autres de l’événement. Heureusement, ce n’était pas une urgence, mais simplement le cas d’un cheval ayant des signes précoces d’une grossesse», explique-t-il.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

En plus d’être ce que M. Mankowski appelle un «outil d’entraîneur/de vétérinaire» 24 heures sur 24, 7 jours par semaine, le dispositif étanche peut être utilisé presque n’importe où sur un cheval avec des sangles ou des courroies particulières qui rechargeront sa propre batterie avec les mouvements du cheval.

«Un cheval en déplacement est une source naturelle d’énergie propre et nous avons conçu l’unité SeeHorse pour être assez intelligente pour tirer profit de cela», dit-il en ajoutant qu’il donne au SeeHorse un encombrement sans pollution.

SeeHorse est compatible avec le logiciel vétérinaire et peut être connecté sans fil aux plateformes de réseaux sociaux, pour que les chevaux avec leurs propres profils Facebook ou Twitter puissent partager leurs aventures équestres.

C’était la cofondatrice Jessica Roberts, une passionnée d’équitation et amoureuse des chevaux qui a convaincu l’ancien chef d’équipe de recherche et du développement de BlackBerry, M. Mankowski, de canaliser son amour de la science et de la technologie animale, dans le développement d’un dispositif qui pourrait aider les propriétaires de chevaux à mieux prendre soin de leurs animaux et à les préparer pour des événements importants.

Et c’étaient les dirigeants de Communitech Hub de la région de Waterloo qui l’ont convaincu de garder sa société en démarrage dans le secteur. Le centre d’innovation dirigé par l’industrie fournit de l’espace de bureaux, des ressources et du mentorat ainsi que des contacts dans l’industrie à des sociétés technologiques émergentes.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

SeeHorse a également obtenu du soutien d’autres sources, y compris l’Ontario Equestrian Federation, le programme Accelerator Centre JumpStart financé par l’Agence fédérale de développement économique pour le sud de l’Ontario, les Centres d’excellence de l’Ontario et le Stronach Group.

Le dispositif portable SeeHorse est actuellement disponible en ligne sur seehorse.ca, avec l’objectif d’être en production commerciale à grande échelle d’ici 12 mois. À plus long terme, M. Mankowski indique qu’il a promis à Mme Roberts d’aider à commanditer des événements équestres dans tout le Canada, afin de redonner à la communauté équestre.

Il a également des idées pour d’autres dispositifs agricoles, comme pour les industries laitières et bovines, mais pour l’instant, il se concentre sur le lancement réussi du SeeHorse sur le marché.

* * *
AgInnovation Ontario est un projet du Centre de commercialisation agrotechnologique (CCA). Le CCA est financé par l’initiative fédérale-provinciale-territoriale Cultivons l’avenir 2.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur