Quand les signatures sont aussi longues que l’article

Partagez
Tweetez
Envoyez

En 2006, plus de 100 articles étaient co-signés par plus de 500 personnes (!). Le record: un article en physique, co-signé par 2 512 noms! Or, au-delà de l’anecdote, cette croissance cache une mini-crise au sein de la communauté scientifique: comment réécrire les critères par lesquels on mesure l’impact d’une recherche sur tel et tel auteur? Par exemple, il est certain que ces 2 512 personnes n’ont pas joué un rôle égal dans la recherche, et pourtant, c’est bien ainsi que le mesureront les outils comme Google Scholar. Certains proposent donc qu’à chaque auteur soit désormais attribué un rang, en fonction de l’importance de sa collaboration, ce qui encouragerait les co-auteurs eux-mêmes à se faire plus vigilants… sur ce qu’ils signent. – ASP

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur