Quand la cigarette l’emporte sur tout le reste

Partagez
Tweetez
Envoyez

(ASP ) Un patient en fauteuil roulant enfermé à l’extérieur de l’hôpital par une froide nuit d’hiver. Une autre dont l’intraveineuse a gelé. Point commun? Ils étaient sortis pour fumer.


Des chercheuses en sciences infirmières ont découvert ces anecdotes en passant en revue l’impact des politiques sur le tabac dans deux hôpitaux de Winnipeg et d’Edmonton.


Elles ne blâment pas tant les fumeurs —186 ont été suivis, dont des patients et des employés — que les hôpitaux.


Leur combat pour rejeter le tabagisme hors de leurs murs a en effet des conséquences dramatiques. La recommandation : traiter le tabagisme comme une maladie, plutôt qu’une mauvaise habitude, et fournir en conséquence à ces fumeurs des timbres ou des gommes de nicotine.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur