PVT: moins de 4 minutes pour réaliser 4500 rêves

Partagez
Tweetez
Envoyez

Avec 3, 4, 5 fois plus de candidats que de places dans les quotas, les Permis Vacances Travail (PVT) au Canada font plus de déçus que d’heureux. Et après s’être fait longuement désirer, il aura fallu moins de 4 minutes pour que 4500 Français se les arrachent la semaine dernière.

Mardi 31 mars, 16 heures (heure française): 2250 PVT en jeu sur les 6400 qui seront distribués au total pour l’année 2015. 2 minutes et 15 secondes ont suffi pour que certains voient leur rêve se concrétiser.

D’autres ont eu moins de chance. C’est le cas d’Esther Sanciet, croisée sur Facebook, qui doit attendre la deuxième vague: «Voilà deux ans qu’on veut aller au Canada avec une amie, on attendait la fin de nos études. Je connaissais la possibilité de partir en PVT, alors on s’est lancées dans les démarches. Aujourd’hui, jour d’ouverture du PVT, on a passé la journée à attendre, mon amie l’a obtenu, mais, pour ma part, je dois retenter ma chance jeudi parce qu’il y a eu un bogue sur le serveur. Je suis à la fois contente et déçue, mais on relativise et on reste positive pour la suite des événements.»

On ne pensait pas pouvoir faire mieux, et pourtant, ce jeudi 2 avril, les 2250 places sont parties en 1 minute et 54 secondes. Une deuxième ronde brève, mais intense, qui a soulagé les uns, mais éloignés les autres de leur désir de partir en PVT au Canada cette année.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Avec 4500 PVT écoulés, il reste 1900 places avant d’atteindre les quotas et de passer à la liste d’attente. Alors tout n’est pas perdu. «Si la date de cette troisième session ne sera dévoilée que 72 heures à l’avance, elle aura bien lieu», assure Julie Meunier, co fondatrice du site Pvtistes.net.

http://pvtistes.net/canada/2e-ronde-pvt-canada-2015-complete/

* * *
D’autres articles sur les PVT dans L’Express.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur