Prix du civisme  remis au Dr. Sylvain Baruchel


1 mai 2007 à 20h53

Le 28 avril dernier, lors d’un déjeuner au Novotel de Toronto, l’Association canadienne des Membres de l’Ordre National du Mérite (ONM) de la République française, se réunissait pour la remise du Prix du civisme. Cette décoration, remise par Philippe Delacroix, Consul général de France à Toronto, vise à récompenser une personne ou une association s’étant distinguée par la qualité des services qu’elle a rendus à la communauté.

L’honneur revenait cette année au Dr. Sylvain Baruchel oncologue à l’Hôpital des enfants malades de Toronto et à la fondation «Sur la pointe des pieds» dont il est l’instigateur. «Sur la pointe des pieds» offre des expéditions d’aventure en plein air à des adolescents atteints de cancer.

«Le civisme c’est, avant tout pour moi, le respect et c’est ce respect qui a motivé mon action dans le cadre de l’association que j’ai créée, il y a maintenant plus de 10 ans, et dont le but était de permettre à des adolescents atteints de cancer de recouvrer l’estime d’eux-mêmes», a expliqué Sylvain Baruchel. Originaire de France, Dr. Baruchel œuvre au Canada dans le milieu de l’oncologie pédiatrique depuis 1988. Il a d’abord travaillé au sein de l’Hôpital de Montréal pour enfants avant de venir s’installer à Toronto en 1996.

C’est d’abord au Québec que Sylvain Baruchel a développé, avec des professionnels du plein air de la région du Saguenay, la fondation «Sur la pointe des pieds» et le concept d’aventure thérapeutique. Il l’a quittée en 2003 pour développer en Ontario le programme Upstream sous l’égide de la Fondation Oochigeas.

«Lorsqu’on apprend à un adolescent qu’il est atteint du cancer, son monde s’effondre et il n’y a plus d’espoir. J’ai voulu sortir les adolescents de cet enfermement qu’est le cancer en leur permettant de vivre des expéditions en milieu naturel avec d’autres jeunes traversant la même épreuve qu’eux», d’expliquer Sylvain Baruchel.

Environ deux fois par année, un groupe d’une dizaine d’adolescents participe à des expéditions hors du commun dans des régions peu visitées du Canada: découverte du Nunavik et de la Baie James, voyage en kayak aux îles de la Reine Charlotte en Colombie-Britannique, expédition en traîneaux à chiens.

Au cours de ces voyages, les adolescents sont amenés à se dépasser dans un contexte sécuritaire où du personnel médical est toujours à portée de la main. Pour plusieurs, ces voyages ont marqué un point tournant dans leur lutte contre la maladie.

Sylvain Baruchel raconte qu’il a maintes fois reçu des témoignages inspirants: «un participant est aujourd’hui étudiant médecin. Plusieurs enfants parviennent à communiquer de nouveau avec leur famille et leurs amis après les expéditions. Ils se remettent à faire du sport, à étudier; ils se rendent compte qu’ils ne sont pas seuls et qu’ils sont des battants, des héros. Même ceux qui ne guériront pas du cancer ressortent de cette expérience avec un sentiment de fierté»

À ce jour, vingt expéditions ont été organisées et trois équipes au Canada ont pris en charge ce concept d’aventure thérapeutique. «En Ontario, c’est une collaboration avec le camp Oochigeas (camp d’été pour enfants atteints de cancer) et Outward Bound Canada, la plus vieille organisation au monde proposant des expéditions de plein air pour des gens bien portants», explique Sylvain Baruchel.

«Les adolescents atteints de cancer sont très bien portants. Nous voulons leur permettre de changer l’image de la maladie auprès du public. Et c’est là que l’idée de respect revient: quand on se respecte, l’estime de soi grandit et l’on peut dépasser le combat de la maladie qu’est le cancer.»

«Nous avons fait en l’an 2000 une expédition sur l’île d’Ellesmere, à 600 kilomètres du Pôle Nord, où nous avons escaladé le plus haut mont au Canada, le Mont McGill, avec un groupe de 12 adolescents atteints de cancer dont certains venaient à peine de récupérer d’une greffe de moelle», a raconté avec émotion Sylvain Baruchel.

«Ce prix, c’est à ces enfants que je le dédie. C’est eux qui font preuve de civisme et c’est eux que nous devons respecter.»

Le prix s’accompagne d’une somme de 2 000 $ provenant de généreux donateurs de l’Association des Membres de l’ONM. Ces fonds iront au programme Upstream du camp Oochigeas et permettront à d’autres jeunes de vivre une expérience inoubliable au contact de la nature.

Pour plus d’informations : http://www.pointe-des-pieds.com
http://www.ooch.org/

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

La pénurie d’enseignants freine le bilinguisme

Photo: Francopresse, Lucas Pilleri
Après des décennies de croissance exponentielle, les programmes de français langue seconde des conseils scolaires du pays peinent à trouver un nombre suffisant d’enseignants...
En lire plus...

16 février 2019 à 9h00

Le lait au chocolat ne fait rien de spécial pour la récupération des sportifs

santé, sport
Les médias, la publicité et bien des athlètes rapportent régulièrement que le lait au chocolat améliore la récupération chez les sportifs après un effort...
En lire plus...

La France s’anime au TAAFI

TAAFI
Du 15 au 17 février, les films sont de retour au Festival international d’art d’animation de Toronto (TAAFI) et plusieurs oeuvres françaises émergent du...
En lire plus...

15 février 2019 à 16h28

Adieu, Opportunity

La NASA a officiellement «déplogué» le 12 février sa sonde martienne Opportunity, qui ne répondait plus depuis juin dernier. Sa mission a duré beaucoup...
En lire plus...

15 février 2019 à 15h15

Abel Maxwell veut inspirer les jeunes

Abel Maxwell sera omniprésent à la célébration du Mois de l'Histoire des Noirs organisée par le Centre Francophone de Toronto le samedi 23 février....
En lire plus...

15 février 2019 à 11h00

Deux photographes, deux univers

Expo alliance française
Geneviève Thauvette et Kathleen Hearn, deux artistes torontoises, exposent leurs photographies à l’Alliance française de Toronto jusqu'au 28 mars.
En lire plus...

15 février 2019 à 9h00

Netflix, nouvelle plateforme des bizarreries de Gwyneth Paltrow

pseudoscience
Netflix ne se fera pas de nouveaux amis parmi les amateurs de vulgarisation scientifique et d’information véridiques: l’actrice Gwyneth Paltrow vient d’y obtenir une...
En lire plus...

15 février 2019 à 7h00

Réforme du système de santé: n’oubliez pas les services en français

santé
La décision attendue du gouvernement de l’Ontario de procéder à une réforme structurelle du système de santé serait «une opportunité d’améliorer l’accès aux services...
En lire plus...

14 février 2019 à 16h16

Cybersécurité: quelques clés pour protéger votre vie privée

vie privée
La radio communautaire franco-torontoise CHOQ-FM lance une nouvelle série de capsules vidéos pour sensibiliser les utilisateurs d’internet aux dangers qu’il peut représenter pour leur...
En lire plus...

14 février 2019 à 15h00

Les langues officielles enfin inscrites dans la Loi sur le divorce

La nouvelle Loi canadienne sur le divorce, dont l'ébauche a été adoptée en troisième lecture par la Chambre des communes le 6 février, confirme...
En lire plus...

14 février 2019 à 13h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur