Premières armoiries de l’Ontario

Partagez
Tweetez
Envoyez

L’Ontario a reçu ses armoiries par décret de Sa Majesté la reine Victoria en 1868. Mais le cimier, les supports et la devise ne furent accordés que le 27 février 1909 par décret de Sa Majesté le roi Édouard VII.

Les armoiries de l’Ontario renferment un blason qui est entouré d’un orignal à gauche, d’un cerf à droite et d’un ours noir sur le cimier. La croix rouge de Saint-Georges, symbole de l’Angleterre, apparaît dans le tiers supérieur de l’écu. L’emblème du Canada, un rameau d’érable à trois feuilles dorées, sur fond vert, en occupe la portion inférieure. À noter que l’Ontario est l’unique province ou territoire dont les armoiries sont stylisées.

La devise latine «Ut incepit fidelis sic permanent» signifie «Fidèle elle a commencé, fidèle elle demeure». Cette devise fait allusion aux Loyalistes de l’Empire britannique qui se sont établis dans le Haut-Canada (Ontario) pour éviter de devenir américains pendant la Révolution américaine.

Le saviez-vous? Bien que l’orignal, le cerf et l’ours noir figurent sur les armoiries de l’Ontario, la province n’a pas de mammifère emblématique.

Les secondes armoiries de l’Ontario sont celles de l’Assemblée législative et remontent à 1991. Comme la province allait célébrer le bicentenaire en 1992 de la première réunion du Parlement du Haut-Canada à Newark (Niagara-on-the-Lake), l’Assemblée législative en a profité pour affirmer symboliquement son indépendance par rapport au gouvernement, indépendance qui a été officialisée dans la Loi sur l’Assemblée législative, et a demandé des armoiries qui lui furent octroyées le 26 avril 1993 par le gouverneur général Ramon Hnatyshyn.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur