Première université au Canada

Partagez
Tweetez
Envoyez

L’Écossais James McGill figure parmi l’élite commerciale de Montréal à la fin du XVIIIe siècle et au début du XIXe siècle. Avant de mourir, ce baron de la fourrure lègue 10 000 livres sterling et sa magnifique propriété pour la fondation d’une université. Le McGill College est alors établi par charte royale le 21 mars 1821. Il s’agit de la première université canadienne.

Le McGill College dispense ses premiers cours en 1829 dans l’ancienne villa de campagne du marchand.

Quatre ans plus tard, le nouvel établissement décerne un doctorat de médecine et de chirurgie à son premier diplômé, William Leslie Logie.

En 1839, on agrandit en construisant la Faculté des arts grâce à des dons; en 1843, l’institution compte déjà trois facultés: arts, médecine et droit.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Au fil des décennies, la philanthropie continue de jouer un rôle clé dans l’évolution de l’Université McGill. Sir William Dawson, recteur de 1855 à 1893, fait rayonner l’institution et attire l’appui de grands bienfaiteurs de l’époque.

Ainsi, Lord Strathcona, sir William Macdonald, William Molson et Peter Redpath ouvrent leurs goussets et les facultés se multiplient. En 1885, le Conseil des gouverneurs adopte officiellement l’appellation Université McGill.

Aujourd’hui, avec ses 21 facultés, l’Université McGill attire plus de 34 000 étudiants, dont un cinquième provient de l’étranger. Bien que l’anglais soit la langue d’enseignement, les étudiants peuvent soumettre leurs travaux en français (sauf dans les cours de langue bien entendu).

Petite anecdote, en 1981 l’Université McGill devient la première université canadienne à offrir un baccalauréat en musique jazz.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur