Première épidémie de choléra au Canada

Partagez
Tweetez
Envoyez

Entre 1832 et 1854, le choléra visita le Canada à quatre reprises. La première épidémie commença le 10 juin 1832. Elle avait d’abord balayé l’Angleterre et l’Irlande en 1831. Pour éviter la contagion, le Canada ouvrit une station de quarantaine à Grosse-Île, dans le fleuve Saint-Laurent, en face de Montmagny.

C’est avec le Voyageur que le mal fit son entrée au pays en 1832, en dépit des soins mis par les médecins pour examiner passagers et membres de l’équipage. En une semaine, l’hôpital des immigrés à Québec avait accueilli 259 malades, dont 161 décédèrent. Les autres hôpitaux se remplirent et il fallut dresser des tentes sur les Plaines d’Abraham.

Quand la contagion atteignit Montréal, elle prit des proportions monstrueuses: 4 420 cas de choléra, dont pas moins de 1900 décès pendant les quinze semaines que dura l’épidémie. En un seul jour, le 19 juin 1832, on avait inhumé 149 victimes.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

L’épidémie donna lieu à des drames indescriptibles. Plusieurs malades furent inhumés en état de léthargie, dont une demoiselle qui avait été traitée à l’opium. En creusant sa fosse on constata que la malheureuse était parvenue à enfoncer un côté de son cercueil à coups de coude.

La presse de l’époque rapporta qu’«à toutes les heures du jour, des charrettes se dirigeaient vers le cimetière, mais le soir, le défilé devenait tumultueux, une véritable course aux tombeaux semblable aux danses de la mort que l’on trouve peintes ou sculptées sur les monuments du Moyen Âge».

De 1832 à 1937 Grosse Île a servi de station de quarantaine pour les immigrants entrant au Canada par le Saint-Laurent. Des milliers d’entre eux, Irlandais pour la plupart, y sont décédés du choléra et du typhus entre 1832 et 1854.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur