Première émission de la série Francœur

Partagez
Tweetez
Envoyez

Événement majeur dans le paysage télévisuel canadien, FranCœur est la première série dramatique canadienne destinée à un auditoire adulte francophone à être réalisée à l’extérieur du Québec. Le premier épisode a été diffusé le 13 février 2003. En se lançant dans l’aventure FranCœur, TFO, en coproduction avec le Franco-Ontarien Robert Charbonneau, a fait le pari de pouvoir offrir à son auditoire une série divertissante de grande qualité et à peu de frais.

La série FranCœur raconte la vie mouvementée d’un jeune séducteur, Luc Francœur, déchiré entre ses ambitions personnelles et la dure réalité du milieu de la production laitière d’aujourd’hui.

L’histoire se déroule dans un village de l’Est ontarien où tout se dit et tout se sait; nous voyons le quotidien de plusieurs personnages qui provoquent leur destinée ou qui sont victimes des évènements, leurs chemins se croisant continuellement par le fait qu’ils vivent dans une communauté aux liens très serrés.
FranCœur ne prétend pas être le reflet exact de la vie rurale en Ontario, certains personnages et certains évènements étant à la limite de la caricature.

Toutefois, cette série est le reflet d’une certaine réalité dans la vie des Franco-Ontariens, et ces derniers reconnaissent ce qui leur appartient. La série a été filmée dans le village d’Alfred et ses environs, dans les comtés unis de Prescott et Russell.

Marc Bélanger incarne Luc Francœur; son père Bernard est joué par Guy Mignault et Louise Nolan donne vie à sa mère, Monique. Les scénarios et dialogues sont de Guy Boutin. La série met en valeur les paysages de cette région située à mi-chemin entre Ottawa et Montréal.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur