Première compagnie de chemin de fer transcontinental

Partagez
Tweetez
Envoyez

Le 15 février 1881, la Chambre des communes adopte un projet de loi incorporant la Canadian Pacific Railway Company. C’est l’aboutissement de plus de trente ans de discussions et négociations. Au moment où on s’apprête à signer le contrat avec le Pacifique-Canadien, comme on l’appelle alors, certains caricaturistes parlent du Sindbad canadien.

Dès 1849 le major Carmichael Smyth suggère la construction d’une ligne ferroviaire depuis Halifax jusqu’au Pacifique.

Lors de la Conférence de Québec en 1864, qui allait paver la voie à la Confédération de 1867, les délégués adoptent une résolution sur la nécessite d’avoir des communications entre l’Est et les Territoires du Nord-Ouest.

Les Quatre provinces qui forment le Canada en 1867 – Ontario, Québec, N.-B. et N.-É. – ne tardent pas à s’en adjoindre d’autres (Manitoba et C.-B.) qui pose comme condition qu’une ligne ferroviaire les relie aux autres.

À l’automne de 1880, le premier ministre John A. Macdonald annonce que le gouvernement en est venu à une entente avec un syndicat financier.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

La Canadian Pacific Railway Company recevra 25 millions de dollars et 25 millions d’acres de terres propres à l’établissement de colons.

De plus, la compagnie prendra possession des tronçons de voies déjà construits ou en voie en construction le long de l’itinéraire retenu, ce que l’on évalue à 28 millions de dollars.

Le 16 février 1881, la compagnie reçoit ses lettres patentes. Elle a son siège social à Montréal, mais tous ses directeurs sont de Londres, sauf un banquier parisien.

Le 2 mai 1881 marque le début des travaux de construction du premier chemin de fer transcontinental.

C’est le 7 novembre 1885 que fut enfoncé le dernier crampon, dans les Rocheuses.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur