Premier Arc de triomphe en l’an 81

Partagez
Tweetez
Envoyez

À Rome, l’extrémité de la Via Sacra qui traverse le Forum est marquée par l’Arc de Titus dont l’arcade ouvre sur la perspective du Colisée. Il s’agit du plus ancien des grands arcs de triomphe, sa construction remontant à l’an 81. Érigé au temps de l’empereur Domitien, il commémore la victoire écrasante des légions romaines conduites par Titus sur les populations juives, au cours d’une campagne ayant duré quatre ans.

Entièrement réalisé en marbre, cet édifice atteint une hauteur de 15,40 m pour une largeur de 13,50 m et une profondeur de 4,75 m. Sur l’intrados, une longue inscription rend compte de la campagne victorieuse de Titus. On y voit passer des soldats portant les objets pillés dans le temple de Salomon.

Titus, divinisé, apparaît sous la forme d’un élu de la fortune, qu’un aigle hisse jusqu’aux cieux. De nombreuses figures civiles et militaires forment une procession, au sein de laquelle apparaissent également quelques animaux promis au sacrifice.

Progressivement ruiné par le passage des siècles, l’Arc de Titus s’est finalement effondré en 1822, mais fut ensuite presque complètement reconstitué par l’architecte Giuseppe Valadier.

Le schéma général de cette construction à une seule arcade sera repris, à échelle colossale, pour l’Arc de triomphe de Paris, dessiné par Jean-François Chalgrin sur ordre de Napoléon 1er.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur