Pour qu’industrie rime avec environnement

Pierre Dufour, directeur général adjoint d’Air Liquide, au Club économique de Toronto

Partagez
Tweetez
Envoyez

L’industrie de l’énergie est de plus en plus sollicitée par une planète plus peuplée et en développement. Mais cette industrie doit être capable de servir ses clients tout en respectant l’environnement. Tout un défi à relever, selon Pierre Dufour, directeur général adjoint d’Air Liquide Canada qui a tenu un discours la semaine passée au Club économique de Toronto.

Mais avant de demander une plus grande responsabilité aux entreprises, le dirigeant a rappelé que d’autres devaient aussi mettre la main à la pâte: les consommateurs, qui devraient adopter des comportements responsables, ainsi que les gouvernements, capables de mettre en place des politiques énergétiques à grande échelle.

Les grandes entreprises elles aussi doivent mener des politiques énergétiques durables, en innovant, pour à la fois exploiter des ressources classiques (hydrocarbures) et développer de nouvelles sources d’énergie.

Pour Pierre Dufour, la recherche technologique est garante à la fois de progrès pour la collectivité… et de compétitivité pour les entreprises. «Une dame de l’OCDE [Organisation de coopération et de développement économiques] m’a raconté que des entrepreneurs australiens se lamentaient de ne pas avoir assez investi dans leurs usines. Leur retard technologique avaient mis a mal leur compétitivité. Moi, j’insiste auprès des entrepreneurs, justement pour qu’ils investissent dans la technologie. C’est bon pour notre développement commun et c’est ce qui fait perdurer une entreprise!»

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur