Pour que l’égalité devant la justice soit bien plus qu’un vœu pieux

Partagez
Tweetez
Envoyez

L’Association du Barreau canadien (ABC) mène présentement une stratégie de participation électorale visant à inciter les candidats fédéraux à inscrire l’accessibilité de la justice dans leur plateforme.

Lancée le 14 août dernier dans le cadre de sa Conférence juridique, tenue cette année à Calgary, la campagne met l’accent sur des questions que, selon les dirigeants de l’ABC, les électeurs devraient garder à l’esprit le jour du scrutin, cet automne.

Puisque chacun a droit à une protection légale équitable en cas d’atteinte à ses intérêts juridiques fondamentaux, la campagne insiste notamment sur les lacunes et l’inconstance de l’aide pour les problèmes juridiques civils, dont certains sont critiques, comme ceux touchant le droit de la famille, le droit au travail et au logement, ou les prestations gouvernementales;

Disponible en ligne justicepourtout, la Trousse de participation électorale s’adresse aux membres de l’ABC et contient des questions, informations et messages clés ainsi qu’un guide d’introduction aux élections expliquant comment faire entendre leur voix.

L’ABC a également amorcé un échange Twitter afin d’attirer l’attention sur le manque d’accès à la justice.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

À l’aide du mot-clic #etpouralex, l’Association donne une voix aux milliers de citoyens laissés pour compte par le système de justice, et sensibilise la twittosphère à leurs réalités.

Le discours d’ouverture de la Conférence a été prononcée par la juge en chef du Canada, l’honorable Beverley McLachlin. La veille, le Conseil de l’ABC a tenu une réunion pour débattre plusieurs sujets d’actualité comme le déplacement des enfants dans les procédures en droit de la famille et l’aide médicale à mourir.

L’ABC se voue à la primauté du droit et à l’amélioration du droit et de l’administration de la justice. Elle compte 36 000 avocats, avocates, notaires du Québec, professeurs, professeures de droit et étudiants, étudiantes en droit de toutes les régions du Canada.

Allocution de la juge en chef
Déplacement des enfants lors de procédures en droit de la famille
Résolution sur l’aide médicale à mourir

* * *
À lire aussi dans L’Express:
Des réactions franco-torontoises à l’élection de Justin Trudeau
Une nouvelle saison politique (François Bergeron)
Félicitons notre premier ministre franco-ontarien (Gérard Lévesque)
Trudeaumanie 2.0 (François Bergeron)
Moins d’élus francophones à l’extérieur du Québec (Paul-François Sylvestre)
Finalement, il n’y a pas que l’économie… (François Bergeron)
Trois candidatures franco-torontoises (François Bergeron)
Le gouvernement Harper a bafoué les droits linguistiques (Gérard Lévesque)
Qui a peur du niqab? (François Bergeron)
Le NPD oublie les francophones! (Paul-François Sylvestre)
Pierre Elliott Trudeau et Stephen Harper, deux fossoyeurs? (Paul-François Sylvestre)
Un enjeu en trois dimensions (François Bergeron)
Politique et religion: la démarcation s’estompe (François Bergeron)
L’économie des stupides (François Bergeron)
Ce Sénat que Harper aurait pu abolir (François Bergeron)
C’est quoi la droite? (François Bergeron)
Thomas Mulcair par lui-même: moi aussi, je suis un bon Jack (François Bergeron)
Rien de gagné pour personne (François Bergeron)
Une campagne originale sur un enjeu tradititionnel (François Bergeron)
Une longue période électorale qui va coûter cher aux contribuables (Gérard Lévesque)
«Sorry, I don’t speak French» (Paul-François Sylvestre)
Regard franco sur les prochaines élections (Paul-François Sylvestre)
La FCFA veut des engagements «simples»
Les retombées des «moments» Duceppe et Péladeau (Gérard Lévesque)
Gilles Duceppe derechef (François Bergeron)

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur