Pour Jean-Gabriel Castel, les récompenses sont légion

Partagez
Tweetez
Envoyez

Chez les Castel, on est décoré de la Légion d’honneur de père en fils depuis Napoléon. Héréditaire? Non, mais une chose est sûre, c’est une histoire de famille. Lundi 20 janvier, une nouvelle page s’est tournée dans l’album.

C’est entouré de ses proches et collègues que Jean-Gabriel Castel, avocat et universitaire, a été élevé au rang d’Officier dans l’Ordre de la Légion d’honneur, en présence de l’ambassadeur de France au Canada Philippe Zeller.

Ce dernier a tenu à «récompenser une carrière incroyable et un engagement profond comme citoyen français et humaniste canadien», tout en précisant que Jean-Gabriel Castel demeure une «personnalité reconnue et un interlocuteur précieux pour l’ensemble des consuls.»

Une médaille de plus pour Jean-Gabriel Castel.

Déjà décoré à une trentaine de reprises, notamment par la France et le Canada, ce dernier s’est voulu humble: «C’est un grand honneur qui concrétise tout un engagement, beaucoup d’autres le méritent.»

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Ému aux larmes, l’ancien résistant français a rendu hommage à sa mère, infirmière pendant la Seconde Guerre mondiale, elle-même décorée de la Légion d’honneur. «Elle est la raison pour laquelle j’ai eu ses succès dans la vie. Je ne serai pas là sans elle», a-t-il affirmé.

Une influence directe qui l’aura convaincu de participer à «un nouveau contrat social» valorisant le compromis, objet principal de ses recherches et publications.

Décoré aux côtés de Colette Owen, désormais Officier national de l’Ordre du Mérite, Jean-Gabriel Castel a émis un message d’optimisme à la jeunesse, qui, selon lui, «parviendra à surmonter la crise et ses temps difficiles».
[email protected]

* * *
Une longue entrevue avec Jean-Gabriel Castel a été publiée dans L’Express le 6 août 2013: www.lexpress.to/archives/12746

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur