Postsecondaire: le Collège Boréal est le mieux positionné

Partagez
Tweetez
Envoyez

Le 24 octobre dernier, le gouvernement de l’Ontario a dévoilé son plan d’action sur l’expansion de l’offre de programmes postsecondaires en français dans le Centre-Sud-Ouest (CSO) de l’Ontario et plus spécifiquement dans la grande région de Toronto.

À titre de 4e président du Collège Boréal, j’ai eu le privilège non seulement d’assister à cette annonce, mais aussi de l’accueillir favorablement au nom des étudiantes et étudiants et membres du personnel.

Depuis cette annonce, plusieurs informations erronées semblent circuler en ce qui a trait à l’offre actuelle de programmes et de services dans cette région de l’Ontario. Cette lettre a pour but d’apporter quelques précisions pertinentes.

En 2002, le gouvernement accordait au Collège Boréal le mandat de l’offre de la formation au postsecondaire en français dans le Centre-Sud-Ouest. Le Collège Boréal a rempli, et remplit jusqu’à ce jour, ce mandat avec brio. Onze ans plus tard, près de 40 000 personnes ont bénéficié des services et des formations du Collège Boréal qui embauche plus de 200 employés et offre 21 programmes postsecondaires en français dans l’ensemble du CSO.

D’ailleurs, l’inauguration de notre campus au 1, rue Yonge à Toronto en 2012 a entraîné un bond de près de 20 % du nombre d’étudiants inscrits en septembre 2013, sans compter près de 1 M$ remis en bourses depuis 2008, ainsi que le nombre de programmes offerts qui a crû de façon exceptionnelle de 72 % depuis 2011.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Cette augmentation significative donc se traduit par une offre plus diversifiée de programmes ainsi qu’un meilleur accès aux études en français dans la région.

Au campus de Toronto, le Collège Boréal offre 17 formations postsecondaires; à London, Welland et Windsor, nous offrons quatre programmes, collectivement. En janvier 2014, le Collège Boréal offrira trois nouveaux programmes au campus de Toronto. Une extraordinaire fondation sur laquelle bâtir…

Les récents mémoires soumis à diverses instances gouvernementales soulignent d’ailleurs cette contribution soutenue à la clientèle étudiante de langue française dans le Centre Sud-Ouest de la province. Ceci s’arrime parfaitement aux onze ans d’implantation, d’investissement et de développement continus du Collège Boréal dans cette région où même le poste de vice-présidence associée y est rattaché.

Malgré ces succès évidents, d’immenses efforts et investissements au cours de la dernière décennie semblent passer inaperçus. Je profite de cette tribune pour faire le point sur l’engagement du Collège Boréal depuis plus de dix ans dans le Centre-Sud-Ouest.

À l’aube de ses vingt ans, le Collège Boréal, institution postsecondaire qui connaît une gouvernance entièrement de langue française, maintient donc son engagement à contribuer à l’essor de l’éducation postsecondaire en français à la fois dans le Nord et dans le CSO.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Demeurant le premier établissement de formation postsecondaire officiellement désigné en vertu de la Loi sur les services en français, il est clair que l’on entend poursuivre notre collaboration avec les différents intervenants du secteur de l’éducation postsecondaire. Sur cette note, je me réjouis que ce plan d’action s’ouvre sur tout genre de partenariats, toujours en vue d’offrir la meilleure formation postsecondaire en français.

Au moment où prend fin une série de consultations portant sur le postsecondaire en Ontario français, il est important de rappeler que dans son mémoire sur le CSO, soumis en mars 2013 et disponible sur son site Web, le Collège Boréal s’est prononcé: «(le Collège Boréal est disposé à) Compléter l’établissement du milieu postsecondaire francophone à Toronto pour la région du Centre-Sud-Ouest en collaboration avec les universités bilingues, en le modelant sur l’expérience de l’Université de Saint-Boniface ou de la Ryerson University. Le Collège Boréal établira une structure organisationnelle pouvant éventuellement être adaptée à un modèle universitaire afin de satisfaire ainsi aux besoins des francophones et francophiles du Centre-Sud-Ouest de l’Ontario en leur offrant l’accès à un plus grand nombre de programmes collégiaux et universitaires en français.»

Le Collège Boréal est le mieux positionné à l’heure actuelle pour jouer un rôle de premier ordre dans le dossier de l’enseignement postsecondaire en français dans le Centre-Sud-Ouest de l’Ontario.

Le réseau qu’est le Collège Boréal s’étend de Hearst à Windsor. Il compte 36 centres d’accès, dont 7 campus, dans 27 communautés. C’est le plus grand réseau postsecondaire en Ontario à l’heure actuelle. Notre avenir collectif se construit sur cette solide fondation.

Le 24 octobre dernier, les ministres Duguid et Meilleur nous ont invités à la collaboration dans le meilleur intérêt des étudiantes et des étudiants francophones et de la communauté de langue française du Centre Sud-Ouest. Continuons à œuvrer en ce sens.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur