Plutôt libérale ou plutôt de gauche: deux associations pour les Français de Toronto


19 mai 2015 à 9h53

Français, Françaises… si la culture française vous manque, deux associations «reconnues d’utilité publique» sont présentes à Toronto. Toutes deux ont pour mission de vous représenter et de vous permettre de vous constituer un réseau.

À droite, l’UFE

Créée en 1980, l’Union des Français de l’Étranger est une association vieillissante. C’est dans l’objectif de la renouveler et de la redynamiser que Marc Albert Cormier, son actuel président, a tenu une conférence le 7 mai dernier à l’Université de Toronto, présentant les activités de celle-ci.

«Il s’agissait de présenter l’association à ceux qui la connaissaient déjà mais aussi à ceux qui ne la connaissaient pas», explique-t-il. L’histoire, l’origine de l’association ont été détaillées au public, ainsi que ses rôles et ses missions: accueil et soutien des nouveaux arrivants en Ontario, représentation des Français de l’étranger…

«Nous avons un rôle institutionnel et nous sommes un point d’ancrage pour ceux qui viennent en Ontario. Nous sommes également le pendant local d’une association nationale qui offre de nombreux services auxquels les membres ont accès», ajoute-t-il.

Plusieurs activités ludiques sont organisées par l’association au cours de l’année: fête de Noël, galettes des rois, Beaujolais Nouveau, commémorations… toutes les opportunités sont bonnes pour se retrouver et partager ensemble le goût de la culture française.

Et ce n’est qu’un aperçu des activités proposées par l’Union des Français de l’Étranger, puisque Marc Albert Cormier compte bien lui «donner une nouvelle impulsion» afin d’intéresser un public plus jeune, en particulier les quadragénaires, qu’ils soient Français, francophones ou francophiles.

«Le changement à l’UFE s’effectue au niveau local et national. Il y a une nouvelle direction, une nouvelle offre de services, des sites internet plus intuitifs…»

Marc Albert Cormier est aussi l’un des quatre conseillers consulaires élus l’an dernier pour représenter pendant 6 ans les Français de l’Ontario et du Manitoba auprès de leur consul à Toronto.

À gauche, FDM

L’UFE n’est pas la seule association d’utilité publique à être présente en Ontario. En effet, il existe également Français du Monde, présidée par Gérard Poupée depuis 4 ans.

Cette association a été créée en 1981, suite à l’arrivée au pouvoir de François Mitterrand en France qui souhaitait que les gens de gauche aient une association moins libérale que l’UFE. Mais, Gérard Poupée le précise: «Je n’ai aucune affiliation politique. Dans les Français du Monde, il n’y a personne d’encarté politiquement, ou alors, nous ne le savons pas: nous sommes ouverts à tous ceux qui partagent les valeurs de la République.»

Tout comme l’UFE, FDM accueille aussi bien les Français, les couples binationaux, les Canadiens, ainsi que toute la francophonie et tous les francophiles. «Notre vie associative, nous ne la voulons pas franco-française mais ouverte sur le pays», indique Gérard Poupée.

L’association s’attache notamment à représenter les Français qui s’installent en Ontario. «Nous représentons ceux qui ont un projet canadien de moyen et de long terme plutôt que des gens de passage comme les PVT. Nous travaillons pour aider les Français à s’installer, réseauter et défendre des projets.»

Français du Monde organise également différentes activités culturelles conviviales comme la Chandeleur et d’autres fêtes françaises afin de permettre aux membres de se retrouver tous ensemble. «On ne crée aucun événement: on informe les membres sur ce qui se fait.»

Et surtout, «on aime bien rire, s’amuser, et on n’aime pas les gens qui se prennent au sérieux», ajoute Gérard Poupée.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Voyager dans le temps avec les éditions Faton

Les éditions Faton offrent toute une gamme de revues relatives au domaine artistique qui sont toujours d'un grand intérêt. Elles sont toutes du même...
En lire plus...

17 février 2019 à 11h00

Bêtise et petitesse de l’être humain

L’innocent
Les scandales pédophiles au sein de l’Église catholique durent depuis des siècles. Sergio Kokis s’en inspire pour écrire L’innocent, un roman dont l’action se...
En lire plus...

17 février 2019 à 9h00

Quiz : A mari usque ad mare

A mari usque ad mare (d’un océan à l’autre) est la devise du Canada.
En lire plus...

17 février 2019 à 7h00

Oslo: dans les coulisses des négociations israélo-palestiniennes

Studio 180
Me voici, à la St-Valentin, assis avec ma bien-aimée, dans une salle remplie à craquer du théâtre CAA de Mirvish (l'ancien Panasonic sur Yonge...
En lire plus...

16 février 2019 à 12h00

La pénurie d’enseignants freine le bilinguisme

Photo: Francopresse, Lucas Pilleri
Après des décennies de croissance exponentielle, les programmes de français langue seconde des conseils scolaires du pays peinent à trouver un nombre suffisant d’enseignants...
En lire plus...

16 février 2019 à 9h00

Le lait au chocolat ne fait rien de spécial pour la récupération des sportifs

santé, sport
Les médias, la publicité et bien des athlètes rapportent régulièrement que le lait au chocolat améliore la récupération chez les sportifs après un effort...
En lire plus...

La France s’anime au TAAFI

TAAFI
Du 15 au 17 février, les films sont de retour au Festival international d’art d’animation de Toronto (TAAFI) et plusieurs oeuvres françaises émergent du...
En lire plus...

15 février 2019 à 16h28

Adieu, Opportunity

La NASA a officiellement «déplogué» le 12 février sa sonde martienne Opportunity, qui ne répondait plus depuis juin dernier. Sa mission a duré beaucoup...
En lire plus...

15 février 2019 à 15h15

Abel Maxwell veut inspirer les jeunes

Abel Maxwell sera omniprésent à la célébration du Mois de l'Histoire des Noirs organisée par le Centre Francophone de Toronto le samedi 23 février....
En lire plus...

15 février 2019 à 11h00

Deux photographes, deux univers

Expo alliance française
Geneviève Thauvette et Kathleen Hearn, deux artistes torontoises, exposent leurs photographies à l’Alliance française de Toronto jusqu'au 28 mars.
En lire plus...

15 février 2019 à 9h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur