Plus de la moitié de nos gènes auraient 650 millions d’années

génétique

ADN (Photo: Caroline Davis / Flickr)


22 mai 2018 à 7h00

Il y a 650 millions d’années vivait dans les océans une petite bestiole qui fut peut-être l’ancêtre de tous les animaux d’aujourd’hui, nous y compris. Et cette bestiole serait venue avec quelque chose d’étonnamment durable: jusqu’à 55% de nos gènes étaient peut-être déjà présents dans ce tout premier animal.

Ce chiffre ne provient pas de l’analyse du génome de cet animal — personne n’a retrouvé un tel fossile, et quand bien même l’aurions-nous sous la main, aucune parcelle de la molécule d’ADN ne pourrait survivre aussi longtemps.

Mais des généticiens viennent de compléter un exercice inédit: reconstituer à quoi pouvait ressembler cet ADN, grâce aux milliers de génomes d’animaux désormais à notre disposition, combinés à ce que nous savons de l’arbre généalogique des espèces.

Un millier de nouveaux gènes

Une partie de leur travail signifie que le grand mystère du passage de la vie unicellulaire — des êtres composés d’une seule cellule — à la vie pluricellulaire — le ver de terre, la baleine et nous — résiderait dans plus de 1100 nouveaux gènes qui, du coup, se sont révélés extrêmement résilients puisque, 650 millions d’années plus tard (et probablement depuis plus longtemps), ils sont encore là.

«Nous soutenons que des changements génomiques internes furent aussi importants que des facteurs externes pour expliquer l’émergence des animaux», écrivent les Britanniques Jordi Paps et Peter Holland dans Nature Communications.

Ce qui ne veut toutefois pas dire que ces gènes soient tous apparus à la même époque: des «proto-animaux» auraient pu accumuler progressivement ces gènes pendant des centaines de millions d’années, jusqu’à ce que des changements dans l’environnement de la planète ne procurent à cette branche de l’évolution un avantage sur les autres.

Peu de fossiles

Autant la biologie que la paléontologie ont encore beaucoup de mal à écrire l’histoire de l’évolution d’une période allant, en gros, d’il y a 1,5 milliard d’années à il y a 650 millions d’années — une époque où la vie commençait vraisemblablement à se complexifier, mais qui, faute de squelettes, a laissé très peu de fossiles.

Plusieurs de ces gènes sont associés à des processus communs déjà connus: par exemple, l’humain et le requin produisent de l’hémoglobine à partir de gènes presque identiques. Ou, plus largement, les gènes impliqués dans «l’adhérence cellulaire», ou dans «la régulation du cycle cellulaire», deux mécanismes communs à tous les êtres pluricellulaires.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Quiz: Téléséries des années 1950 et 1960

quiz
Testez vos connaissances sur des téléséries des années 1950 et 1960
En lire plus...

21 octobre 2018 à 7h00

Élections municipales: pourquoi un tel désamour ?

vote
Malgré l’influence directe de la politique municipale sur le quotidien des citoyens, les taux d’abstention aux élections municipales sont élevés. Des politologues et observateurs...
En lire plus...

20 octobre 2018 à 14h30

Les nouvelles technologies ont-elles raison de votre cou ?

cervicalgies
Avec près de 5 milliards de détenteurs de smartphones et un temps de navigation quotidien estimé à 6 heures, vous n’êtes probablement pas épargnés...
En lire plus...

20 octobre 2018 à 11h00

Les vins Fino et Amontillado: deux xérès secs à découvrir

vins
L’image des aïeux buvant le xérès dans de petites coupes s’avère tenace. Comme si les générations plus jeunes se dissociaient de ce modèle. Le...
En lire plus...

20 octobre 2018 à 8h00

Les Archives publiques de l’Ontario, centre historique de la province

Archives publiques de l'Ontario
Fondées en 1903 à Toronto, les Archives publiques de l'Ontario rassemblent des milliers de documents retraçant l'histoire de la province.
En lire plus...

19 octobre 2018 à 16h00

Blaise Ndala, écrivain-éponge de son temps

Blaise Ndala et Gabriel Osson
Le romancier Blaise Ndala, originaire d'Ottawa, a lancé la série Croisée des mots, jeudi soir, à la Bibliothèque publique de Toronto. La rencontre littéraire...
En lire plus...

19 octobre 2018 à 12h30

ApéroChic fête ses sept ans avec Zadig et Voltaire

ApéroChic
Le 23 Octobre, ApéroChic célébrera ses sept années d'existence lors d'une soirée au Bisha Hôtel. L'Express a rencontré les fondatrices de ce concept.
En lire plus...

19 octobre 2018 à 11h00

Non, l’immigration n’est pas en croissance rapide

immigration foule
L’immigration est devenue un enjeu électoral dans plusieurs pays, voire une obsession pour certains gouvernements. Pourtant, une recherche quantitative permet d'entrer en contradiction avec...
En lire plus...

19 octobre 2018 à 7h00

Les Leafs chutent à domicile face aux Penguins de Pittsburgh (3-0)

Leafs
Les Maple Leafs ont été battus ce soir par les Penguins de Pittsburgh sur le score de 3-0. L'Express était présent à l'Arena Scotiabank.
En lire plus...

18 octobre 2018 à 21h37

Quel déguisement choisir pour l’Halloween ?

maquillage de vampires
Alors que l'Halloween approche à grand pas, vous n'avez surement pas encore décidé comment vous déguiser. L'Express est là pour vous aider.
En lire plus...

18 octobre 2018 à 17h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur