Plus de 500 femmes assassinées dans le Grand Toronto depuis Polytechnique

Partagez
Tweetez
Envoyez

Oasis Centre des femmes et le comité Women Won’t Forget ont commémoré le 6 décembre au Philosopher’s Walk, situé entre le ROM et le Conservatoire de Musique. La cérémonie s’est ouverte par la chanson Intégrité, interprétée par la Franco-Ontarienne Emerald Doyle.

Le 6 décembre est la Journée nationale de commémoration et d’action contre la violence faite aux femmes. Oasis Centre des femmes et le comité Women Won’t Forget ont rendu hommage aux quatorze femmes, étudiantes à l’école polytechnique de Montréal qui ont été tuées par balles le 6 décembre 1989 par un homme qui refusait d’admettre que les femmes pouvaient étudier dans une filière universitaire longtemps réservée aux hommes.

Au cours de l’après-midi, une vingtaine de bénévoles ont recréé un cimetière avec le nom de toutes les femmes, jeunes filles, bébés ou aînées assassinées au cours des années dans le Grand Toronto – 40 en 2007 – en plantant symboliquement une pancarte portant leur nom.

À 18 heures, une femme aînée autochtone a ouvert la cérémonie selon des rites traditionnels. Des poèmes, des témoignages et des discours ont été prononcés par plusieurs femmes victimes de violence ou activistes dans la lutte pour l’élimination de la violence faite aux femmes. Mentionnons, entre autres, Sharon Fortis, la mère d’Alicia Ross tuée à l’âge de 25 ans.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

La cérémonie s’est terminée par la lecture publique des noms des femmes et des enfants assassinés au cours de l’année 2007 dans la région. Le public était invité à déposer une rose pour commémorer les victimes.

Oasis Centre des femmes est un organisme à but non lucratif, «soucieux d’offrir à la femme des solutions aux problématiques de violence et autres difficultés qu’elle vit et ce, en respect à ses convictions et en suivant son propre rythme», selon la porte-parole Carole Nkoa.

«Chaque usagère y est servie dans un objectif d’autonomie. L’approche développée pour chaque femme est un échange d’outils pour renforcer son estime de soi, lui permettre de s’accommoder aux changements qui surviennent dans sa vie et lui offrir un nouveau départ sur des bases de confiance et de sécurité.»

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur