Place de l’Ontario: commençons par un sentier…

Partagez
Tweetez
Envoyez

Un premier aperçu de ce que pourrait être la future Place de l’Ontario a été révélé mercredi dernier: espaces verts, sentiers, accessibilité, parc destiné aux familles… le site s’offre un nouveau départ.

«Mettre ses pieds dans l’eau, ressentir le vent, l’hiver et l’été…» On s’y croirait déjà.

Les designers des sociétés LANDinc et West 8, chargés de la conception du site, ont présenté au public un premier aperçu de ce qu’attend la future Place de l’Ontario. Ils envisagent de modifier la partie est, actuellement utilisée comme aire de stationnement par le personnel et inaccessible au public depuis 40 ans, en un parc urbain accompagné d’un sentier riverain.

Le gouvernement, faute de rentabilité, avait fermé le site en 2011. Une proposition de casino a été rejetée il y a quelques mois, mais l’implantation de commerces et de logements n’avait pas été exclue par le gouvernement provincial.

Destination touristique

Cette section de la nouvelle Place de l’Ontario sera divisée en deux parties: à l’entrée un espace naturel, ouvert et boisé de manière à favoriser la détente et la contemplation des paysages.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Plus loin, on trouvera des aires de repos, de détente et de jeux. Des arbustes, rochers et sculptures typiques de l’Ontario s’ajouteront à ce nouvel espace.

Les deux parties seront reliées par un sentier continu, destiné aux marcheurs et cyclistes, qui s’étendra tout au long du parc. Ce dernier s’ouvrira sur le boulevard Lakeshore et rejoindra un réseau de sentiers long de 780 kilomètres, qui s’étend de Niagara-On-The-Lake à Cornwall.

L’objectif est donc de faire de la Place de l’Ontario une destination touristique à part entière, accessible au public de jour comme de nuit, tout au long de l’année.

«Notre objectif est de revitaliser cet espace très spécial en créant un site accueillant, beau et accessible à tous, une destination attractive pour les habitants autant que pour les visiteurs», affirme Morah Fenning, sous-ministre adjointe de la planification et des activités touristiques.

Refléter le patrimoine

Censés revitaliser et mettre en valeur le site, les aménagements ont été pensés de manière à «refléter le patrimoine de l’Ontario».

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour y arriver, le gouvernement provincial a mis au point un processus d’échange avec les habitants. Une première réunion d’information a ainsi été organisée le 4 décembre, et une présentation a été proposée au public mercredi dernier.

Celui-ci a avant tout exigé un espace permettant un meilleur accès au lac, à la vue du paysage et en marge de l’agitation produite par la ville. «Consulter les habitants est pour nous une priorité. Cette conception initiale a été inspirée des retours que nous avons reçus. C’est un processus collaboratif», a précisé Morah Fenning.

Les Ontariens pourront également suivre le projet et donner leur avis sur internet jusqu’au 21 février. Les projets concernant le reste du site (la plus grande partie)sont pour l’heure toujours inconnus. Les travaux sur la portion est sont prévus à partir du début de l’été et «seront finis a temps pour les jeux panaméricains en 2015», selon Morah Fenning.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur