Peindre en Toscane

Icscis emmène les Canadiens en Italie


20 avril 2010 à 12h02

Depuis 14 ans, l’entreprise franco-ontarienne Icscis organise des ateliers de peintures en Italie. Dans une petite maison perchée sur les hauteurs de la Toscane, huit apprentis peintres se prennent pour Leonard de Vinci. Le prochain voyage aura lieu en juin.

Une maison aux murs roses, des paysages à perte de vue verts et ocres, des oliviers, le soleil couchant, la gastronomie italienne…

On imagine déjà le tableau. Huit chanceux ne se contentent pas d’imaginer, mais peignent ce décor de rêve. Avec Icscis, ils partent deux fois par an découvrir et peindre la Toscane.

Pendant 10 jours, les participants sont logés dans une grande bâtisse aussi vieille que le Canada, entre Montepulciano et Cortona. Pour la plupart débutants, ils rêvent de Bartoli, Vinci, Botticelli, et tous ces grands noms italiens qui ont marqué l’art.

«C’est important de vivre l’expérience de la peinture en Toscane, de découvrir la région, sa culture, son histoire», explique Yves Larocque, l’organisateur des voyages.

Paysages et exposition

Le thème du voyage est, bien sûr, les paysages. Les apprentis artistes s’inspirent du décor de la Toscane pour leurs œuvres.

«La Toscane est l’une des plus belles régions d’Italie. La lumière est superbe. Et c’est facile d’accès en avion et en train», souligne Yves Larocque. Les participants apprennent des techniques de dessin, mais ont aussi des sessions de création libre. À la fin du voyage de juin, les œuvres n’orneront pas le toit de la chapelle Sixtine, mais seront exposées au festival d’art et de jazz de Rigomagno. Une jolie reconnaissance pour les participants.

Des passions

L’aventure a commencé il y a 14 ans, Yves Larocque étant passionné d’art, de gastronomie, d’histoire et de l’Italie. Il a donc décidé de mêler ses passions et d’organiser ces ateliers de peinture en Toscane.

Depuis, d’autres destinations ont été proposées: la Colombie et la Provence en France. Mais le séjour phare reste la Toscane.

«On a même organisé des ateliers au Canada pendant un moment. Mais cela ne marchait pas, les participants veulent partir à l’étranger. Ils veulent du dépaysement», raconte l’organisateur.

En plus des voyages, Icscis donne des cours de peintures à l’école d’art d’Ottawa. «Nous sommes une entreprise qui a pour vocation de faire rayonner l’art», résume Yves Larocque.

Les prochains séjours en Toscane auront lieu du 20 au 30 juin et du 4 au 14 octobre 2010. Beaucoup de participants viennent d’Ottawa et de Montréal.

«Icscis est situé non loin d’Ottawa et fonctionne beaucoup sur le bouche à oreille. On cherche à toucher davantage les habitants de Toronto».

Certains apprentis peintres font même le voyage depuis les États-Unis et l’Australie pour faire partie de ces ateliers. «Dans ces pays, l’art est une composante du bien-être. Alors qu’en Europe, on le considère davantage comme un acquis», explique l’organisateur.

Il reste encore quelques places pour le voyage du mois de juin. Mais plus pour longtemps vu le succès des ateliers: «Entre 25 et 30% des participants reviennent plusieurs fois», rappelle Yves Larocque.

Informations: Yves Larocque, Icscis. 800 611 4789. Tarif: 2600 $ par personne, avion non compris.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Entre culture et aventure au Honduras

Honduras
le Honduras se niche entre mer et forêt, déroulant des palettes de bleu dans la mer des Caraïbes et l’Océan Pacifique et d’émeraude...
En lire plus...

17 janvier 2019 à 9h00

Un effet Trump dans la cour d’école?

Trump
Deux chercheurs viennent de publier des résultats inquiétants sur le harcèlement et les insultes à l’école, avant et après la dernière élection américaine.
En lire plus...

17 janvier 2019 à 7h00

Daniel Mayer, nouveau président de Franco-Fête

Franco-Fête de Toronto
Le président de la Franco-Fête de Toronto, Richard Kempler, a passé le flambeau mercredi soir. C'est Daniel Mayer, secrétaire du CA depuis deux ans,...
En lire plus...

16 janvier 2019 à 16h59

Qui devrait se préoccuper du statut du français à l’ONU?

Six mois après l’adoption, par le Comité des droits de l’homme de l'ONU, de constatations impliquant le Canada, les 18 pages du document ne...
En lire plus...

16 janvier 2019 à 13h05

Des sculptures asymétriques pour des réponses humaines inédites

sculpteur
Le nouveau musée The Modern.Toronto met en vedette des artistes de l’abstrait, comme le sculpteur ontarien André Fauteux jusqu'au 9 février.
En lire plus...

16 janvier 2019 à 9h00

Comment les écrivains parlent-ils des animaux?

À vos déguisements: l'émission radiophonique littéraire Quatrième de Couverture revient avec le «carnaval des animaux», le 19 janvier prochain à 14h30 au Collège Boréal.
En lire plus...

16 janvier 2019 à 7h00

10 nominations pour Damien Robitaille au 10e Gala Trille Or

Damien Robitaille est en lice pour le Prix Trille Or de l'«Artiste solo» de l'année et dans neuf autres catégories non genrées de l'APCM,...
En lire plus...

15 janvier 2019 à 19h31

Contestation judiciaire : les premières demandes de financement sont attendues

Programme de contestation judiciaire
Près de deux ans après la fermeture du Programme d’appui aux droits linguistiques (PADL) et 12 ans après l’abolition du Programme de contestation judiciaire...
En lire plus...

15 janvier 2019 à 16h00

Haro sur le gaspillage des aliments

Un tiers de la nourriture produite dans le monde finirait à la poubelle. Au Canada, plus de 60% de cette nourriture serait encore consommable....
En lire plus...

15 janvier 2019 à 14h25

La santé mentale dans le domaine de l’emploi: il faut en parler

C’est bien, pour une entreprise, d’avoir une approche définie sur papier pour traiter les problèmes de santé mentale – mais sa mise en pratique...
En lire plus...

15 janvier 2019 à 9h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur