Pas un mot sur la francophonie dans le discours annuel du maire d’Ottawa

Partagez
Tweetez
Envoyez

Le maire d’Ottawa, Jim Watson, a mis l’accent sur l’économie, mentionnant une mission en Inde et des sommets sur le tourisme et l’éducation, lors de son discours annuel sur l’état de la ville, prononcé mercredi 27 janvier à la réunion du conseil municipal.

La Francophonie, elle, a été complètement absente, ce qui augure mal pour ceux qui souhaitent faire d’Ottawa une ville officiellement bilingue avant le 150e anniversaire de la Confédération en 2017.

— LIRE LA SUITE DANS LE DROIT

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur