Orlando: du luxe au-delà de Disney

Partagez
Tweetez
Envoyez

Quelque 48 millions de touristes annuels, 113 000 chambres d’hôtel et plus de 5 000 restaurants, c’est assez pour attirer à Orlando la crème de la crème des commerces du luxe et de l’exclusivité, au-delà de Disney.

Si vous avez plus d’argent que de temps, Orlando vous charmera dès que vous arriverez à son aéroport. Hummer, Corvette ou Mini Cooper (le convertible est de rigueur) sont proposés en location (chez Luxury Rental Cars of Orlando, la Mini coûte 119 $ par jour). Une ballade de 25 minutes, crinière au vent, vous mènera au Hyatt Regency Grand Cypress, la plus prestigieuse de toutes les propriétés de la bannière hôtelière Hyatt.

La «golf academy» du Grand Cypress est une des meilleures aux États-Unis. Le club de tennis propose des leçons données par des joueurs du Top 10 mondial, le centre équestre est approuvé par la prestigieuse British Horse Society, et la piscine extérieure (ouverte 24h sur 24, avec des chutes d’eau et des ponts) est tout simplement la plus grande de Floride.

De plus, le Hyatt Regency Grand Cypress comporte sept restaurants et une collection d’art asiatique et américain digne d’un petit musée. Toutefois, si vous décidez d’en sortir, il n’y a pas de meilleur endroit que le parc Discovery Cove, issu de SeaWorld, pour saisir le luxe nouveau d’Orlando.

Discovery Cove

Au Discovery Cove, «l’anse de la découverte» (notre traduction), le passage du parking à la dite anse de corail – pleine de raies et de requins – ne prend que quelques minutes. Pas d’attente et c’est pas full de foules (comme dirait un ado à Disney World). Ce parc thématique n’admet pas plus de 1 000 personnes par jour. L’entrée est également un nombre d’exception: 269$ (169$ sans l’expérience dauphinoise). La dite «interaction» avec un dauphin très fin et bien entraîné. Toute entrée comprend aussi un repas délicieux et nutritif.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Au Discovery Cove, on compte un gentil employé pour cinq visiteurs. C’est très personnalisé. Le nombre de chaises longues est également impressionnant. Elles sont bien alignées, le long des nombreuses plages artificielles de vrai sable blanc.

Discovery Cove procure une mémorable journée de découvertes, d’expériences et de joies (surtout avec des enfants et surtout si on n’a jamais fait de plongée autour de vrais coraux). Bref, c’est parfait pour ceux qui ne peuvent pas ou ne veulent pas prendre le temps de voyager au loin et en profondeur, mais qui veulent néanmoins y aller des oh! et des ah! qu’inspirent les antipodes. Pour une poignée de billets verts supplémentaires, vous pouvez être Trainer for a Day (entraîneur pour une journée) et ainsi câliner, nourrir, et assister à l’entraînement des nombreux animaux fascinants du parc, ceux qui nagent, qui courent et qui volent.

Cirque du Soleil

La Nouba, le spectacle du Cirque du Soleil qui se termine par une inoubliable démonstration de trampoline, est présenté en exclusivité dans le West Side de Downtown Disney. Ce centre-ville à la Disney est une agglomération lumineuse de boutiques exclusives, de boîtes à la mode et de restaurants. Le CityWalk de Universal Orlando joue le même rôle. Touristes et locaux interagissent dans une atmosphère jeune et branchée. Le vrai centre-ville d’Orlando est aussi une destination nocturne de choix, peut-être la meilleure en fait. Les rues regorgent de la belle jeunesse fringuée d’Orlando.

Une véritable urbanité

Oui, Orlando est plus qu’une ville de services pour les parcs thématiques géants de sa région. Orlando est une grande ville avec une personnalité bien préservée. Tous les samedis de 7h à 14h, le Farmers’ Market, dans le quartier cossu de Winter Park, ressemble à un marché fermier qui aurait été importé de la Nouvelle-Angleterre.

Quelques pas plus loin, des boutiques chic, de galeries d’art et des restaurants sont alignés le long de Park Avenue. Cette avenue cossue, couverte de pavés et des pas de riches vacanciers d’autrefois, comporte un des petits musées d’arts décoratifs les plus intéressants du monde: le Charles Hosmer Morse Museum of American Art.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le Morse Museum recèle la plus grande collection d’oeuvres de l’Américain Louis Comfort Tiffany. Ce peintre et sculpteur demeure surtout connu pour ses superbes lampes. Mais ses amours véritables s’étalent dans tous les arts de la couleur appliquée.

Mall at Millenia

Si vous préférez magasiner dans un centre commercial, le Mall at Millenia est un rêve: 150 commerces haut de gamme dans un magnifique édifice. Cartier, Hugo Boss tous leur amis griffés ont décidé de s’y retrouver. Gucci a une échoppe de 4 000 pieds carrés, assez grande pour rassembler toute sa collection célébrissime de sacs à main.

Information

Le site web de la ville, et de son patrimoine, est le cityoforlando.net. Le site officiel du tourisme est orlandoinfo.com.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur