Ontario: un portail pour les travailleurs de la santé à la retraite

Leurs tâches dépendront de la demande sur le terrain

Il s'agit d'accroitre la capacité de la première ligne dans la lutte contre le coronavirus.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Le gouvernement ontarien a lancé un portail en ligne pour relier les travailleurs de la santé retraités aux possibilités d’emploi dans la province pour pouvoir aider ceux qui sont actuellement au front dans la lutte contre la CoViD-19. 

«Nous avons besoin de chaque personne disponible pour nous aider», a déclaré le premier ministre Doug Ford lors de sa conférence de presse quotidienne à Queen’s Park ce mardi 7 avril.

La plateforme – unilingue anglaise pour l’instant – servira à accroître la capacité de première ligne des hôpitaux, des cliniques et des centres d’évaluation de l’Ontario.

Le gouvernement Ford lance notamment un appel aux travailleurs retraités, inactifs ou formés à l’étranger, ainsi que des étudiants et des bénévoles qui ont une quelconque expérience dans le domaine de la santé.

Questionnée à savoir si les travailleurs formés à l’étranger pourront exercer les fonctions pour lesquelles ils ont reçu une formation, la ministre de la Santé Christine Elliott a répondu que ces gens «ne pratiqueront pas la médecine sans diplôme reconnu, mais ils peuvent effectuer d’autres tâches».

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Ces tâches dépendront des demandes des professionnels de la santé sur le terrain, a-t-elle précisé.

Équipement de protection personnelle

Une entente a été conclue entre le manufacturier 3M et l’administration Trump lundi soir pour permettre la livraison d’équipement de protection personnelle (EPI) au Canada.

Même si un demi-million de masques sont attendus en Ontario, «il reste encore beaucoup de travail à faire pour avoir suffisamment de réserves d’EPI pour la province», a indiqué le premier ministre Doug Ford.

Ce dernier a aussi souligné que le niveau de réserves d’EPI en Ontario depuis lundi soir s’est amélioré, et que la province sera éventuellement «autosuffisante» quant à la production de son équipement médical. Il n’a toutefois pas été en mesure de prodiguer un échéancier précis pour l’atteinte de cet objectif.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

M. Ford a fait savoir que certaines installations médicales mettent actuellement du matériel souillé de côté et qu’une portion de ces ÉPI pourrait être réutilisée si nécessaire, comme au Québec.

Toutefois, il a assuré que «nous n’en sommes pas encore à cette étape».

Bientôt 5000 cas en Ontario

L’Ontario connaissait mardi 4726 personnes infectées par le coronavirus, représentant une augmentation de 379 cas par rapport à dimanche. Le nombre de décès est grimpé à 153, soit 3,2% des cas.

Presque 40% des personnes atteintes en province (1802) sont maintenant considérées comme guéries.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Par ailleurs, les retards quant aux tests sont maintenant presque terminés. Presque 80 000 tests ont été effectués en Ontario depuis la mi-janvier.

On dénombre aussi 614 hospitalisations en province, dont 233 patients qui sont aux soins intensifs. Parmi ces derniers, 187 personnes sont sous ventilation.

Selon la mise à jour des autorités de la santé publique mardi après-midi, on compte maintenant 51 éclosions de coronavirus dans les résidences de soins de longue durée.

Plus de 500 travailleurs de la santé de l’Ontario sont atteints de la COVID-19.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur