Oasis dénonce le «système»


12 avril 2016 à 10h05

Une deuxième édition d’un «café urbain» d’Oasis Centre des femmes et de Reflet Salvéo, mercredi dernier au Collège Boréal, s’inscrivait dans une démarche visant à «briser ce silence entourant la violence systémique contre les femmes».

La violence systémique est définie ici comme le fait d’appliquer des lois sans tenir compte de toute la complexité d’une situation, au détriment des femmes.

«Il s’agit, pour nous, de voir quelles sont les meilleures façons d’intervenir auprès d’une communauté et nommer les couches de la violence qu’on ne voit pas», explique Dada Gasirabo, directrice générale d’Oasis.

Bonjour la police

Ce forum fut un grand succès, selon elle, grâce à la participation de nombreux organismes francophones, experts ainsi que celui du système de la santé et éducatif et communautaire… malgré l’absence remarquée de la police et du service de l’aide à l’enfance.

«C’est bien dommage, car nous étions à la recherche d’une discussion constructive», déplore Odette Doumbé, gestionnaire des programmes à Oasis Centre des femmes.

«Leur présence aurait pu nous aider à voir où est-ce que cela coince dans le système. Ils auraient pu faire une analyse, une propre introspection sur leur système et apporter des éléments de réflexions pour qu’on puisse travailler là-dessus».

«Les solutions ne vont sûrement pas arriver tout de suite, c’est un travail de longue haleine. La violence systémique existe depuis que la société existe, depuis que les systèmes sont en place. Même si ce n’est pas demain qu’on va arriver à une solution, on aimerait arriver à des recommandations selon les secteurs.

Concertation

Prônant l’engagement et la conscientisation, cette initiative visait à créer un espace d’échange, de concertation et d’apprentissage sur la violence systémique.

Le forum s’est déroulé autour du témoignage poignant d’une femme dont la justice s’est retournée contre elle en raison de son sexe, de son statut d’immigration et sa classe sociale, alors que c’était son conjoint, un professeur blanc qui abusait de leur fille de trois ans. Ce témoignage cristallisant la violence systémique a servi à illustrer les failles du système.

«On est encore dans cette histoire patriarcale», explique Carole Boulebsol, sociologue et coordonnatrice de la Clinique pédiatrique transculturelle de l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont, à Montréal.

«On a des lois qui sont sensées nous protéger, mais elles sont rarement appliquées et ne sont pas suffisantes. L’inégalité homme et femme est encore très présente au Canada», croit-elle. Les participants au Forum ont souligné l’importance d’une plus grande sensibilisation lors de la formation des représentants du gouvernement.

«Seul, on va plus vite, mais ensemble, on va plus loin»… En continuité avec ce proverbe africain cité par Dada Gasirabo, différentes tables traitaient d’immigration, de justice, de LGBTQ et des services en français.

Oasis Centre des femmes se servira des nombreuses suggestions, propositions et recommandations pour que la discussion se poursuive lors de ses prochains forums torontois.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Deux photographes, deux univers

Expo alliance française
Geneviève Thauvette et Kathleen Hearn, deux artistes torontoises, exposent leurs photographies à l’Alliance française de Toronto jusqu'au 28 mars.
En lire plus...

15 février 2019 à 9h00

Netflix, nouvelle plateforme des bizarreries de Gwyneth Paltrow

pseudoscience
Netflix ne se fera pas de nouveaux amis parmi les amateurs de vulgarisation scientifique et d’information véridiques: l’actrice Gwyneth Paltrow vient d’y obtenir une...
En lire plus...

15 février 2019 à 7h00

Réforme du système de santé: n’oubliez pas les services en français

santé
La décision attendue du gouvernement de l’Ontario de procéder à une réforme structurelle du système de santé serait «une opportunité d’améliorer l’accès aux services...
En lire plus...

14 février 2019 à 16h16

Cybersécurité: quelques clés pour protéger votre vie privée

vie privée
La radio communautaire franco-torontoise CHOQ-FM lance une nouvelle série de capsules vidéos pour sensibiliser les utilisateurs d’internet aux dangers qu’il peut représenter pour leur...
En lire plus...

14 février 2019 à 15h00

Les langues officielles enfin inscrites dans la Loi sur le divorce

La nouvelle Loi canadienne sur le divorce, dont l'ébauche a été adoptée en troisième lecture par la Chambre des communes le 6 février, confirme...
En lire plus...

14 février 2019 à 13h00

Au terminus McCowan, l’un des plus grands centres commerciaux au pays

Nous poursuivons notre tour d'horizon des extrémités du métro torontois à la station McCowan. Cette semaine, Visite Express à l'extrême-Est de la ville pour...
En lire plus...

14 février 2019 à 11h00

Le plus grand gratte-ciel obstruera la vue des Torontois

La construction du gratte-ciel de 306 mètres, nommé The One, qui se situera à l’angle des rues Yonge et Bloor et dont l’achèvement est...
En lire plus...

14 février 2019 à 9h00

Des ados veulent se faire vacciner sans le consentement de leurs parents

vaccin, vaccination
Défiant l’autorité de ses parents, un adolescent de l’Ohio a décidé de se faire vacciner — après avoir découvert qu’il ne l’avait jamais été,...
En lire plus...

14 février 2019 à 7h00

Ce qu’on comprend de l’affaire SNC-Lavalin Jody Wilson-Raybould jusqu’à maintenant

Un mois après le remaniement ministériel dans lequel Jody Wilson-Raybould a été rétrogradée, on comprend mieux ce qui s’est passé en coulisses face au...
En lire plus...

13 février 2019 à 20h40

Un vent d’optimisme sur Cinéfranco jeunesse

Larcelle Lean
Avant même le début du festival, un peu plus de 9 000 spectateurs sont déjà attendus au Famous Player place Canada pour la 10e...
En lire plus...

13 février 2019 à 13h13

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur