Oasis aide des centaines de femmes


3 avril 2012 à 11h12

Depuis sa fondation en 1992, Oasis centre des femmes, organisme à but non lucratif basé à Toronto, offre des services d’aide et de soutien aux femmes francophones victimes de violences (conjugales, sexuelles, psychologiques…), mais également des ressources pour la recherche de logement ou d’emploi. Pour mieux faire connaitre ses différents programmes, un après-midi porte ouverte était organisé vendredi 30 mars dans une salle du centre YMCA de Toronto.

«Nous venons en aide à plusieurs centaines de femmes chaque année», explique Sophie Dallet, gestionnaire des programmes d’Oasis centre des femmes. L’organisme, qui emploie une vingtaine de personnes, propose son aide aux femmes francophones de 16 ans et plus à travers deux sortes de services : les services de soutien et les services communautaires.

Services de soutien

Destinés aux femmes victimes de violence sous toutes ses formes, les services de soutien sont gratuits et garantissent la confidentialité. Intervenante pour le programme de counselling, Christine Ogley apporte son écoute aux femmes.

«L’objectif est de briser le silence et que les femmes puissent mettre des mots sur la violence pour comprendre le processus de manipulation», explique-t-elle. Les femmes confrontées à la violence conjugale peuvent également se tourner vers le programme d’appui transitoire et de soutien au logement, dans lequel intervient Lisa Ihnat.

«On aide les femmes qui souhaitent quitter leur foyer en créant un plan de sécurité, qui consiste notamment à préparer une trousse d’urgence et à informer des personnes proches de la situation. On leur explique comment en parler à leurs enfants, dans quelles situations il est nécessaire de prévenir la police mais aussi comment se protéger de la violence physique et morale.»

Le suivi peut prendre plusieurs mois, jusqu’à ce que la femme soit en sécurité dans un nouveau logement.

D’autres programmes de soutien sont mis en place, comme la thérapie d’arts expressifs et un nouveau service de soutien dans le contexte de la cour familiale. Lancé en janvier, ce programme épaule les femmes qui entreprennent des procédures judiciaires.

Agent de soutien et de liaison, Marie Kombé les aide à remplir les documents, à faciliter la communication avec l’avocat ou encore à se tenir au courant du suivi de la procédure. «Nous avons déjà 15 cas depuis un mois et demi», déclare Marie Kombé.

Services communautaires

En parallèle de ses programmes de soutien, Oasis propose des services communautaires dans le but d’épauler les femmes dans leur épanouissement personnel, social et économique.

Différents programmes de sensibilisation sont mis en place, dont des ateliers dans les écoles et des rencontres avec la communauté francophone. L’objectif: éduquer et prévenir la violence et les agressions.

Les femmes de 16 ans et plus peuvent également profiter d’aide à l’orientation professionnelle et à la recherche d’emploi. Des cours d’informatique sont dispensés pour apprendre à bien se servir des moteurs de recherche d’emploi.

Pour celles qui souhaiteraient se mettre à leur compte, un service d’aide à l’entreprenariat est prévu avec des ateliers de formation à la création d’entreprise.

Plusieurs femmes ont ainsi monté leur entreprise de traiteur, de vente de produits de beauté ou d’artisanat.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Les écoles des Franco-Colombiens coûtent trop cher?

Après un procès lancé en 2013 et un appel qui s’est soldé en juillet par une défaite, l’ultime recours est la Cour suprême du...
En lire plus...

22 septembre 2018 à 9h00

Crêpe Street, le vendeur de crêpes itinérant à Toronto

food truck
Le camion Crêpe Street, crée par un jeune Français et sa compagne torontoise, sillonne les rues de Toronto depuis deux mois.
En lire plus...

21 septembre 2018 à 13h00

Une croisée des mots pancanadienne à Toronto

Bibliothèque de Yorkville
Blaise Ndala le 18 octobre à la Bibliothèque de référence, puis à Didier Leclair le 15 novembre à Yorkville.
En lire plus...

21 septembre 2018 à 11h25

Un milliardaire (ou deux) dans la Lune

Le milliardaire japonais Yusaku Maezawa ira-t-il vraiment autour de la Lune en 2023? Rien n’est moins sûr...
En lire plus...

21 septembre 2018 à 7h00

Une autre saison de découvertes et de réflexions à l’AFT

La majorité des artistes qui passeront au théâtre ou à la galerie de l'Alliance sont Canadiens.
En lire plus...

20 septembre 2018 à 11h00

Trouvée dans nos crottes : la solution aux pénuries de sang

transfusion
On pourrait transformer tous les groupes sanguins en O
En lire plus...

20 septembre 2018 à 7h00

Chrystine Brouillet, gourmande et fin gourmet

livre
L’amitié se bonifie comme les grands crus pour la romancière la plus prolifique du Québec
En lire plus...

19 septembre 2018 à 17h00

Ambiance parisienne au Coq of the Walk

Liverpool- PSG
Après ceux de l’Équipe de France, qui avaient fêté la victoire, les supporters parisiens ont assisté à une défaite de leur équipe 3-2 contre...
En lire plus...

19 septembre 2018 à 13h50

Le tournoi de golf Gilles-Barbeau rapporte 16 500 $ à CAH

CAH
Un événement généreux sous un soleil radieux
En lire plus...

19 septembre 2018 à 11h44

Le rappeur français Orelsan a appris les bases à ses fans

Concert Orelsan
Le rappeur français Orelsan a pu constater lundi soir au Phoenix Theatre de Toronto à quel point il était populaire outre-Atlantique.
En lire plus...

19 septembre 2018 à 9h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur