Nouvelle aire pour le Centre francophone

Adieux à la galerie Céline-Allard

Partagez
Tweetez
Envoyez

Le Centre francophone de Toronto entreprend une longue série de «dernières fois» en prévision de sa grande transition du 22 rue College vers le 555 rue Richmond ouest au printemps prochain. Vendredi dernier se déroulait donc son dernier vernissage dans la galerie Céline-Allard.

Sophie Bernier, la coordonnatrice du volet culturel du Centre, estime que la galerie francophone a accueilli plus d’une centaine d’expositions d’artistes francophones depuis son ouverture en 1992. Depuis l’arrivée de Sophie il y a une dizaine d’années, la galerie a présenté de 7 à 8 expositions chaque année.

Céline Allard était l’une des premières artistes à exposer dans la galerie. La galerie fût nommée en sa mémoire, suite à la mort prématurée de l’artiste en 1994.

Le Centre francophone continuera de gérer son petit édifice historique situé au 20 Lower Spadina. Cependant, la vocation de l’espace présentement occupé par la galerie sera redéfinie. Un nouvel espace consacré aux arts visuels sera réinventé dans les nouveaux locaux de la rue Richmond. Il est fort probable qu’il s’agira d’un espace ouvert.

La première exposition au nouvel endroit n’aura pas lieu avant septembre 2014.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

On repart à neuf

Sabine Raboteur, superviseure des relations communautaires et des communications, explique que l’avantage du déménagement n’est pas un plus grand espace pour le Centre.

Ce qui excite grandement l’équipe est surtout cette opportunité de faire table rase et de repenser à une configuration plus organique de tous leurs services, pour leur meilleure utilisation et une meilleure protection de la confidentialité des utilisateurs (notamment pour la gamme de services juridiques).

Tous les services seront sur un même étage, ce qui représente plus d’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite.

Rappelons que la liste des services offerts par le Centre est longue et vitale pour la communauté francophone: santé, promotion de la santé communautaire, établissement, enfance et famille, Centre de la petite enfance, Services aux nouveaux arrivants, recherche d’emplois, aide juridique.

Couleurs des fêtes

Pour la toute dernière exposition accueillie dans la galerie Céline-Allard (au 20 Lower Spadina), Sophie Bernier a choisi de présenter un artiste haut en couleur,

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Les oeuvres de Julien Poublanc seront en montre du lundi au vendredi, de midi à 16h jusqu’au 27 décembre.

L’artiste, originaire de Toulouse, est à Toronto depuis 12 ans. De jour, il travaille dans le laboratoire d’imagerie médicale de l’hôpital Toronto Western. Dans ses temps libres, il troque cet univers de précision pour s’éclater dans le monde plus viscéral des couleurs.

Le rouge prédomine dans son exposition, mais ne demandez pas à Julien Poublanc une analyse cérébrale de ses choix. Il aime, voilà tout. Cette palette lui parle et il espère qu’elle résonnera tout autant avec nous. Ses oeuvres sont abordables, la majorité se vendant entre 300$ et 600$.

Notons que l’artiste était déchiré entre deux vernissages le même soir. L’une de ses oeuvres fait partie de la nouvelle exposition collective qui était également lancée le jeudi 5 décembre dernier à la galerie Elaine Fleck (888 rue Queen ouest).

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur