Nouvel élan pour le Centre de la francophonie des Amériques

Partagez
Tweetez
Envoyez

Le Centre de la francophonie des Amériques a maintenant son conseil d’administration. C’est ce qu’a annoncé le 19 mars le ministre québécois responsable de la Francophonie canadienne, Benoît Pelletier.

Le conseil d’administration aura a sa tête Jean-Louis Roy, ex-président du Centre international des droits de la personne et du développement démocratique. Parmi les administrateurs, on retrouve Linda Cardinal, professeure à l’École d’études politiques de l’Université d’Ottawa, à titre de personne provenant de l’Ontario et Lise Routhier-Boudreau, présidente de la Fédération des communautés francophones et acadienne du Canada, à titre de personne nommée parmi les dirigeants des organismes pancanadiens des communautés francophones et acadiennes du Canada.

Les autres administrateurs sont Zachary Richard, Claire Simard, Grégoire Chabot, Louis R. Comeau, Chantale Coulombe, Monique Giroux, Mariette Mulaire, Danielle-Claude Chartré, Guy Dumas, Gaston Harvey et Sylvie Lachance.

«Notre gouvernement, dès son arrivée au pouvoir, a indiqué clairement son intention de faire du Québec un joueur clé dans le rayonnement de la langue française au Canada et ailleurs en Amérique. Le Centre de la francophonie des Amériques constitue le fer de lance de cette volonté et l’une des pierres angulaires de notre plan d’action en matière de francophonie canadienne», a indiqué le ministre Pelletier.

Le Centre vise le rapprochement des francophones d’Amérique et souhaite les sensibiliser, surtout les jeunes, à l’importance de la promotion et de la mise en valeur de la langue francaise. Il mettra en oeuvre des activités et des services destinés aux francophones et francophiles, et privilégiera plusieurs secteurs d’intervention, comme le théâtre, la littérature, la chanson, le cinéma, la télévision et le patrimoine.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur