Nostalgie pour des noms évocateurs

Partagez
Tweetez
Envoyez

Je lisais dans L’Express la semaine dernière que le Centre Hummingbird, cette salle de spectacles qui s’est déjà appelée le Centre O’Keefe (la bière), sera rebaptisé le Centre Sony (l’électronique). Plus exactement «le Centre Sony des arts d’interprétation».

Je me réjouis de ce partenariat entre le centre culturel et la grande entreprise qui permettra d’effectuer des rénovations majeures à l’endroit. Le Hummingbird était géré par la ville de Toronto mais avait été fondé par un investisseur privé.

Je n’ai rien contre l’industrie du divertissement et du spectacle (au contraire!), mais je suis agacé par cette manie de tout rebaptiser du nom des propriétaires ou mécènes des grands centres culturels et sportifs: le Centre Air Canada, le Centre Rogers, le colisée Ricoh, le stade BMO…

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Ne pourrait-on pas respecter davantage les événements qui s’y tiennent et le grand public qui les encouragent en adoptant des noms moins corporatifs?

Je pense surtout au Skydome, bien connu sous ce nom par le public, que Rogers aurait pu conserver. Le centre Air Canada n’est pas le Maple Leaf Gardens mais aurait pu lui aussi trouver un nom qui s’apparente davantage au hockey, au basketball ou aux concerts qu’à l’aviation.

Quand au BMO Field, je continuerai personnellement de le désigner comme «le stade du Toronto FC» (non pas que «Toronto Football Club» soit particulièrement original…).

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur