Nos conseils scolaires adoptent leur budget

Partagez
Tweetez
Envoyez

Les élus du Conseil scolaire de district catholique Centre-Sud (CSDCCS), qui accueille 15 000 élèves dans 54 écoles, ont approuvé la semaine dernière un budget de 221 millions $ pour l’année 2014-2015. Les membres du Conseil scolaire Viamonde, qui gère 46 écoles où sont inscrits 10 000 jeunes, se livraient au même exercice et ont voté des prévisions de revenus/dépenses de 171 millions $.

«Les conseillers et l’administration ont réussi un exercice difficile dans le contexte fiscal actuel», estime Nathalie Dufour-Séguin, présidente du CSDCCS. «Malgré cela, nous sommes parvenus à atteindre un équilibre budgétaire tout en assurant le maintien, et dans certains cas l’augmentation des services en salle de classe.»

Le budget prévoit l’augmentation des enveloppes dans plusieurs domaines, notamment l’enfance en difficulté, le programme d’Actualisation linguistique en français (ALF) et pour couvrir les hausses de prix de l’énergie (électricité) et des contrats d’entretien.

Le CSDCCS prévoit aussi une augmentation du nombre de ses enseignants afin de respecter les exigences du ministère de l’Éducation et refléter la croissance des effectifs.

Il y aura aussi augmentation du nombre d’éducateurs de la petite enfance dans le cadre de la mise en oeuvre du Programme d’apprentissage des jeunes enfants (PAJE).

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Enfin, on embauchera du personnel à la direction d’école, au secrétariat et à la conciergerie pour la préparation de l’ouverture des nouvelles écoles pour l’année scolaire 2015-2016.

Viamonde est également en pleine croissance. Son budget 2014-2015 est en hausse de 8,4% par rapport à l’exercice en cours.

Le Conseil public ajoute du personnel pour appuyer ses diverses initiatives pédagogiques, notamment 107 postes d’enseignantes ou d’enseignants, d’aides-enseignantes ou d’aides-enseignants et d’éducatrices ou d’éducateurs en petite enfance.
On ajoute aussi du personnel enseignant accompagnateur en enfance en difficulté, en écoles sécuritaires et tolérantes, et aux programmes des Premières Nations.

Deux postes d’animatrice ou animateur culturel sont créés, de même que des postes de psychologue, coach en autisme, travail social et au soutien informatique.

«Avec l’adoption de ce budget, le personnel du Conseil poursuit son engagement à veiller à l’amélioration de la réussite de chaque élève en offrant un milieu d’apprentissage stimulant, valorisant et sécuritaire pour tous», a commenté la présidente de Viamonde, Micheline Wylde.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur