Nos ancêtres mangeurs d’escargots

Partagez
Tweetez
Envoyez

Jusqu’ici, les experts ont tenté de retracer les routes des premiers humains hors d’Afrique grâce à l’âge de leurs ossements.

Une équipe a trouvé l’inspiration d’une autre méthode en lisant… Hansel et Gretel. Alors que ces deux enfants ont semé derrière eux des miettes de pain, les premiers humains à traverser ce qui est aujourd’hui le Liban auraient semé derrière eux des coquilles… d’escargot.

Et comment sait-on qu’il s’agit d’escargots qui ont servi de repas plutôt que de mourir de mort naturelle? D’abord, l’accumulation des coquilles sur un site où on a aussi trouvé des ossements humains.

Et surtout, le fait que ces coquilles sont à peu près intactes… à l’exception d’un petit trou à une extrémité, manifestement pour accéder au festin à l’intérieur.

Ces coquilles ont près de 50 000 ans, soit l’époque où on estime que les premiers humains ont marché vers l’Europe.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur