Noël dans le Toronto d’autrefois

Partagez
Tweetez
Envoyez

Le vendredi 23 novembre, le renommé historien torontois Bruce Bell a fait revivre la période de Noël dans le Toronto d’autrefois.

Devant un auditoire captivé du Peforming Arts Lodge, près du marché St Lawrence, il a lu de savoureuses histoires qui ont plongé les auditeurs dans la période victorienne et au tournant du siècle dernier.

Bruce Bell est l’historien officiel du marché St Lawrence et de l’Hôtel King Edward, ainsi qu’un historien honoraire de Temple de la renommée du hockey et de l’Hôtel Royal York. Il est l’auteur de Amazing Tales of St. Lawrence Neighbourhood et de Toronto: A Pictorial Celebration.

Le conteur-historien a rappelé que c’est le prince Albert, époux de la reine Victoria, qui a popularisé l’arbre de Noël. Les cartes de Noël ont suivi peu après.

À York (Toronto) en 1800, Noël était principalement une fête intime célébrée autour d’un repas familial. Avec le développement de la ville et du marché St. Lawrence, la période de Noël est peu à peu devenue plus festive.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Selon Bruce Bell, Martha Stewart aurait salivé juste à voir les quartiers de viande étalés à la place du marché. L’endroit attirait de jeunes orphelins qui réussissaient parfois à chiper quelques douceurs.

À noter qu’une orange se vendait 12 $ au milieu du XIXe siècle.

L’historien n’a pas manqué de noter que les célébrations de Noël furent plutôt sombres en 1837. Elles faisaient suite à la Rébellion dans le Haut-Canada et une potence devait être érigée pour la pendaison de Samuel Lount et Peter Matthews. Le charpentier Joseph Sheard refusa de participer à cette construction. Il devint par la suite maire de Toronto.

Un autre futur maire de Toronto, George William Allan, se promenait la veille de Noël lorsqu’il remarqua le grand nombre de street boys errant dans les rues de la Ville Reine. Il décida de créer le News Boys Home en 1870 pour héberger ces orphelins et leur offrir un travail, soit la vente de journaux.

En 1891, Allan fonda la Children’s Aid Society of Toronto. Aujourd’hui, Allan Gardens rend hommage à cet éminent Torontois.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

En 1943, durant la Seconde Guerre mondiale, des acteurs noirs arrivent à la gare Union pour un spectacle du temps des Fêtes. Comme il est tard, ils traversent la rue et demandent une chambre au Royal York Hotel. On les refuse de peur d’offenser des Américains blancs dans le lobby.

Leur impresario intervient vigoureusement et la décision est renversée. Mais ce ne sera qu’en 1954 qu’une politique de non-discrimination sera adoptée au prestigieux hôtel.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur