Ni hétéro ni gai… donc plutôt bisexuel

livre
Samuel Champagne, James, roman, Montréal, Éditions de Mortagne, 2018, 360 pages, 16,95$.
Partagez
Tweetez
Envoyez

À 17 ans, avec une belle gueule, James est le gars le plus populaire de l’école. Il remporte des médailles en natation. Il sort et couche avec les filles de son choix. James pense à elles quand il s’amuse tout seul aussi. Jusqu’au jour où il est attiré par… Isaac.

Collection LGBTQ

Le roman James, de Samuel Champagne, est publié dans la collection Kaléidoscope aux Éditions de Mortagne. Avec des thématiques LGBTQ en trame de fond, chaque titre de cette collection met de l’avant un adolescent différent. James aborde la bisexualité.

James est sorti avec Justine, puis Astrid. Tout était normal. Puis, il a rencontré Isaac. Et là, tout à coup, sa tête va tout croche.

«J’ai juste envie de l’embrasser. […] C’est tellement fort, comme feeling… Mais d’où ça vient, tout ça? Et comment on embrasse un autre gars?»

Qui est quoi?

À travers une intrigue qui plaira aux ados, Samuel Champagne essaie de répondre à la question suivante: comment peut-on savoir exactement qui est quelqu’un?

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

James n’a jamais eu à annoncer son orientation sexuelle à personne. Il était tranquille quand il se pensait hétéro. Ce n’est plus le cas, bien entendu.

James se dit que les gens ne vont pas penser qu’il est bisexuel en le voyant avec Isaac. Bang, ils vont dire: James est gai. Or, l’adolescent ne veut pas qu’on pense qu’il est quelque chose qu’il n’est pas.

«D’où ça sort?»

Le roman décrit très bien comment un ado peut se mettre à sentir son intérieur se serrer sous le poids de ses envies et de ses attentes. Comment quelqu’un devient plus qu’un ami… Comment on peut avoir peur de ce qu’on veut.

«J’ai véritablement un kick sur Isaac. Il est vraiment génial, mais… mais c’est un gars! D’où ça sort?»

Les échanges entre James et Isaac sont directs, en paroles et en attouchements. On sent avec brio comment, tout à coup, James pense à Isaac «comme ça». Il a besoin d’entendre quelqu’un lui dire qu’être amoureux d’une fille ou d’un gars, c’est pareil, «t’as l’impression de flotter un peu».

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Coming out

L’ado-nageur fait d’abord son coming out bisexuel auprès de son entraîneur, et il est soulagé de voir que rien ne change dans leur relation (en autant qu’il continue à donner le meilleur de lui-même dans la piscine).

Puis il partage sa nouvelle réalité avec son frère et sa sœur, avant d’en faire autant avec ses parents. La réaction en est une de surprise: «Écoute, ça m’a jamais traversé l’esprit que tu pouvais être… aux deux.»

James veut juste que son entourage sache qui il est et qui il aime.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur