Netflix: El Camino joue sur la nostalgie pour un retour réussi

Film-épilogue de la série Breaking Bad

Un retour gagnant
Partagez
Tweetez
Envoyez

Le 11 octobre dernier, la très populaire série Breaking Bad faisait son retour attendu à travers El Camino.

Sorti 6 ans après la diffusion du dernier épisode, ce film épilogue de près de 120 minutes a permis aux fans de la première heure de retrouver l’environnement qu’ils ont tant aimé. Et c’est un succès.

Des adieux nécessaires

On avait quitté en 2013 Breaking Bad et son duo caractéristique sur une note amère et funeste. Walter White tombait au champ de bataille tandis que son jeune acolyte Jesse Pinkman s’échappait enfin du supplice qui était le sien.

Mais comme de nombreux fans de la série l’avaient compris à la diffusion de ce dernier épisode, cette évasion ne signifiait pas la fin des problèmes (avec la justice et les gangs) pour ce personnage complexe, torturé et tourmenté.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Et c’est en cela que la sortie d’El Camino apparaissait fondamentale. Jesse Pinkman avait besoin d’adieux dignes de l’amour que de nombreux spectateurs ont éprouvé pour lui, ce que permet ce film épilogue, tout comme le dernier épisode de la série l’avait fait pour Walt.

Jesse Pinkman, le personnage torturé au centre de ce film épilogue.

Pendant deux heures, l’histoire nous permet de mieux comprendre ce qu’a traversé Jesse tout au long de la série, puis au cours de son évasion.

Recherché par la police, menacé par certains de ses anciens bourreaux, animé par le désir de vengeance et surtout hanté par ses démons, notre anti-héros vit une cavale permettant de conclure d’une manière parfaite son arc narratif jusqu’alors incomplet.

À travers quelques prouesses scénaristiques, les réalisateurs ont parfaitement su alterner entre flashbacks nostalgiques et action au présent.

Ainsi, El Camino permet d’éclairer certaines zones d’ombres de la série, tout en offrant de vrais adieux à celui à qui le sort n’a jamais fait de cadeau, au grand dam des fans de la série.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Un film pour les fans, les vrais

C’est presque un épisode bonus. Ainsi, aucun rappel ni mise en contexte ne sont effectués. Si vous n’avez pas les «bases», vous ne pourrez pas comprendre le film ni l’apprécier.

Flashback d’une discussion entre Jesse (Aaron Paul) et Walter (Bryan Cranston).

La grande réussite d’El Camino n’est pas son scénario – plutôt simpliste à vrai dire – ou même son suspense, mais c’est plutôt sa nostalgie, ses clins d’oeil, ses références aux précédents épisodes. Et surtout le plaisir qu’il nous offre de pouvoir re-goûter aux décors et aux personnages qui nous ont tant plu.

Vous l’aurez compris, si vous êtes un grand fan de la série et que vous n’avez toujours pas pris le temps de regarder ce film épilogue, n’hésitez plus et foncez.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur