Naissance d’Édouard « Newsy » Lalonde

Il y a 120 ans

Partagez
Tweetez
Envoyez

Un des plus grands joueurs de hockey dans la première moitié du XXe siècle est le Franco-Ontarien Édouard « Newsy » Lalonde. Il est embauché par les Canadiens de Montréal en 1909, devient instructeur-chef en 1916 et mène son équipe jusqu’à la coupe Stanley, même s’il passe plus de temps sur le banc des punitions que sur la glace!

Né à Cornwall le 31 octobre 1887, Édouard Lalonde devient journaliste sportif pour l’hebdomadaire The Freeholder, de Cornwall. C’est de là que lui vient le sobriquet Newsy, qui lui restera collé à la peau durant toute sa vie. Il mesure 1 m 75, pèse 77 kg et est ambidextre. Newsy excelle d’abord à la crosse, ce qui ne l’empêche pas de faire sensation au hockey.

Pendant treize ans, avec les Canadiens de Montréal, Lalonde est joueur de centre, entre Didier Pitre et Jack Laviolette (deux autres Franco-Ontariens); ce trio est surnommé The Flying Frenchmen. Newsy Lalonde est un des rares hockeyeurs qui peut jouer à tous les postes (centre, ailier droit, ailier gauche et défenseur). Son style de jeu lui vaut une grande renommée à travers la ligue.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Même si Lalonde ne remporte qu’une seule fois la Coupe Stanley, il gagne sept fois le titre de meilleur marqueur. Il détient encore, aujourd’hui, le record de la meilleure moyenne de buts par partie qui est de 3,45, établie lors de sa saison inaugurale en 1909, où il marqua 40 buts en seulement 12 rencontres. Joe Malone et lui sont les seuls joueurs qui ont une moyenne de plus d’un but par match dans la l’Association nationale et la Ligue nationale de hockey. Même Wayne Gretzky et Mario Lemieux ont été moins efficaces.

Sur un total de 331 matchs joués, Lalonde compte 455 buts et 86 passes, pour un total de 541 points. Il enregistre aussi 763 minutes de pénalité! À noter que son record de 455 buts en carrière ne fut dépassé qu’en 1955, par nul autre que Maurice Richard.

Élevé au Temple de la renommée des sports du Canada, pour la crosse, en 1965, et au Temple de la renommée du hockey en 1950, Édouard Newsy Lalonde est décédé le 21 novembre 1970, à Montréal.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur