Naissance de Rosemarie Landry et de Nancy Vickers

Il y a 60 ans

Partagez
Tweetez
Envoyez

C’est la première fois, cette semaine, que la chronique «Les Hiers» présente l’anniversaire de naissance de deux Franco-Ontariennes nées le même jour et la même année, soit le 25 avril 1946. L’une est cantatrice, l’autre est écrivaine.

Originaire de Timmins, Rosemarie Landry grandit au Nouveau-Brunswick, étudie au Québec et parfait son art à travers plusieurs séjours en Europe.

Sa carrière de soprano connaît un développement rapide lorsqu’elle se joint à différents ensembles canadiens, dont l’Orchestre symphonique de Winnipeg, l’Ensemble vocal Tudor de Montréal et le Calgary Festival Chorus. De nombreuses tournées permettent à Rosemarie Landry de jouir d’une renommée nationale et internationale, sans pour autant l’empêcher de jouer un rôle actif dans sa communauté. Elle enseigne le chant et siège pendant trois ans au conseil d’administration du Conseil des arts de l’Ontario. Les distinctions qui lui sont attribuées incluent l’Ordre du Canada, l’Ordre des arts et des lettres du gouvernement français et l’Ordre de la Pléiade.

Née à Arvida (Québec), Nancy Vickers est romancière, nouvelliste, auteure de contes érotiques et de contes fantastiques pour la jeunesse. Installée à Ottawa depuis 1967, elle complète son cours secondaire à 40 ans et publie un premier recueil de poésie, Au parfum du sommeil, en 1989. Suivent les contes fantastiques La Montagne de verre (1993), Le Trône des maléfices (1994) et Les Sorcières de Chanterelle (1996).

Nancy Vickers remporte le Prix Trillium avec son conte érotique Le Pied de Sapho (1996), qu’elle signe sous le pseudonyme Anne Claire. On lui doit aussi le roman Tchador (signé Anne Claire, 1998), le conte érotique L’Hermaphrodite endormi (signé Barbara Brèze, 1999), le roman Les Nuits de la Joconde (signé Anne Claire, 1999), le roman Les Satins du diable (2002) et le récit La Petite Vieille aux poupées (2002) qui remporte le Prix du livre d’Ottawa.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur