Naissance de Paul Wyczynski, professeur et chercheur

Il y a 85 ans

Partagez
Tweetez
Envoyez

Nous soulignons cette semaine le 85e anniversaire de naissance d’un éminent professeur, chercheur, essayiste et critique littéraire: Paul Wyczynski. Cet homme est aussi le plus grand spécialiste du poète québécois Émile Nelligan (1879-1941).

Né le 29 juin 1921 à Zelgoszcz (Pologne), Paul Wyczynski arrive au Canada en 1951 et enseigne aussitôt à l’Université d’Ottawa. En 1958, il est cofondateur et directeur du Centre de recherche en littérature canadienne-française (aujourd’hui le Centre de recherche en civilisation canadienne-française de l’Université d’Ottawa).

Nommé membre de la Commission royale d’enquête sur le bilinguisme et le biculturalisme, en 1963, Paul Wyczynski continue ses recherches en littérature canadienne-française, notamment ses nombreuses études sur le poète Émile Nelligan, sur l’œuvre de François-Xavier Garneau et Albert Laberge, ainsi que sur l’École littéraire de Montréal.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le professeur Wyczynski a consacré une partie de vie à analyser et documenter la vie et l’œuvre d’Émile Nelligan. Il a d’abord publié Émile Nelligan: sources et originalité de son oeuvre (1960), suivi d’une Bibliographie descriptive et analytique d’Émile Nelligan (1973), puis de Nelligan, 1879-1941: biographie (1987) et Poésies complètes d’Émile Nelligan (édition critique, 1991). En 2002, monsieur Wyczynski couronne sa recherche par l’Album Nelligan: une biographie en images.

Notre chercheur et essayiste est aussi coauteur du Dictionnaire pratique des auteurs québécois (1976) et du Dictionnaire des auteurs de langue française en Amérique du Nord (1989). On lui doit un essai sur François-Xavier Garneau: voyage en Angleterre et en France, dans les années 1831, 1832, 1833 (1968) et une édition critique d’Albert Laberge: La Scouine (1986, prix Champlain).

Paul Wyczynski a reçu la médaille du centenaire de la Société royale du Canada, pour l’ensemble de son œuvre (1983), la Bourse Killam (1984) et l’Ordre des francophones d’Amérique (1988). Chevalier de l’Ordre des arts et des lettres de France (1990) et officier de l’Ordre du Canada (1993), il est membre de la Société royale du Canada depuis 1964.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur