Naissance de l’entrepreneur Napoléon Roy

Il y a 95 ans

Partagez
Tweetez
Envoyez

Le sud-ouest ontarien est connu pour ses terres fertiles, pour ses abondantes récoltes de fruits et légumes, voire pour ses entreprises alimentaires de renommée internationale. On n’a qu’à penser aux compagnies Heinz et Green Giant. La région du sud-ouest ontarien voit naître un Franco-Ontarien, Napoléon Roy, qui va lui aussi se tailler une place dans le domaine agro-alimentaire, et ce au niveau mondial.

Fils de Henri Roy, Napoléon Roy naît à Pain Court (près de Chatham), le 16 mai 1912. Dans les années 1930 il s’associe à son frère Gérard et fonde une entreprise de nettoyage et de traitement du grain.

En 1934, il crée sa propre compagnie de grain de semence, King Grain, qui s’occupe de la production du maïs hybride. Roy met ensuite sur pied une filiale, Pride Seed, pour vendre ses semences dans le Michigan et dans douze États du nord-est américain.

Lorsque la culture du maïs augmente au Canada, vers 1960, King Grain devient la première société canadienne à fournir la semence aux provinces de l’Ouest, puis à la vallée de l’Annapolis (N.-É).

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

En plus de desservir le Canada, King Grain fournit ses semences aux pays suivants: France, Allemagne, Autriche, Belgique et Pays-Bas. La compagnie développe aussi la variété de semence King Soy (fève soya) et alimente les marchés de Hong Kong et Singapour.

Une semence canadienne entre maintenant dans la production du tofu, de la sauce soya, de la pâte miso et de la fève cuite natto. Quant aux sous-produits du maïs émanant de la compagnie King Grain, ils se retrouvent dans le pain, le sirop, la bière, le whisky, la margarine, les céréales, voire dans les eaux gazeuses, le yogourt et la crème glacée.

Durant les années 1990, King Grain et ses filiales avaient un chiffre d’affaires d’environ 30 millions de dollars. L’entreprise sise à Pain Court employait, au total, 245 employés permanents et 1 500 étudiants durant l’été.

Napoléon Roy a reçu des médailles des gouvernements canadiens et québécois, on lui a décerné la médaille du centenaire et celle du Collège d’agriculture de l’Université Guelph, il est aussi devenu membre honoraire à vie du Canadian Seed Trade. Napoléon Roy est décédé le 16 mai 2005.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur