Musique: ténacité et créativité de Walk Off The Earth

Le 31 août au Bandshell du CNE

Partagez
Tweetez
Envoyez

Formé en 2006, Walk Off The Earth (WOTE) a été découvert par le grand public en janvier 2012 lorsque leur vidéo pour leur reprise de la pièce Somebody That I Used To Know de Gotye est devenu viral.

Mais WOTE est beaucoup plus qu’un vidéo. L’Express s’est entretenu avec Sarah Blackwood pour discuter de leur parcours. Le groupe sera en concert à Toronto le 31 août au Bandshell du CNE.

Vidéo viral

Les membres du groupe de Burlington avaient, pour la plupart déjà, un bon bagage musical avant ce fameux 5 janvier 2012. Ils avaient déjà plusieurs vidéos sur leur chaîne YouTube et espéraient atteindre un autre niveau de succès.

À ce jour, ce vidéo compte près de 187 millions de vues sur YouTube! «C’est ce qu’on espérait tout le long de nos vies musicales. On croit vraiment que si tu mets énormément d’effort et de temps dans quelque chose, et que tu restes positif, ça va arriver.»

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Ellen et Columbia

La reprise très audacieuse à 5 musiciens sur une seule guitare leur aura valu l’attention des médias, plusieurs célébrités et même une invitation à jouer en direct à l’émission d’Ellen DeGeneres.

Leurs vies ont complètement basculé à ce moment. Un mois plus tard, Columbia Records frappait à leur porte.

R.E.V.O.

R.E.V.O., leur premier album sur Columbia, a été lancé en mars 2013. La pièce Red Hands a été une des pièces les plus jouées sur les ondes radiophoniques canadiennes cette année-là.

«C’est juste vraiment trop cool d’entendre sa musique à la radio. Red Hands est la chanson qui a ouvert cette porte pour nous!»

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Créativité

Le groupe est reconnu pour ses vidéos toujours très originaux qui incluent beaucoup d’instruments non traditionnels. Comment se passe le processus de création?

«C’est vraiment une collaboration. On se lance des idées et des fois les choses changent dans le moment et des fois ca change en postproduction. C’est vraiment un gros laboratoire chaotique.»

Sing it All Away

En 2015 est paru l’album Sing It All Away, qui inclut la pièce Rule The World, et WOTE a continué sur leur lancée. Ils ont passé énormément de temps sur la route à parcourir les quatre coins du monde.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Groupe de l’année

À leur grande surprise, ils ont remporté le prix du Groupe de l’année aux Junos de 2016.

«On était vraiment surpris pour vrai. On ne pensait pas qu’on allait gagner et ils ne nous l’avaient pas dit, donc c’était cool. J’avais un peu un brouillon de remerciements dans ma tête, mais la seconde où je suis monté sur scène, j’ai tout oublié et y suis allée avec le moment présent.»

Junos 2016 à Calgary

Avant WOTE

Blackwood avait déjà un CV musical bien rempli avant de commencer à collaborer avec WOTE en 2010. Depuis 2007 elle était la chanteuse et guitariste du groupe psychobilly The Creepshow. En plus d’avoir enregistré 2 albums avec eux, elle a également sorti 2 albums solos à saveur country.

Serait-elle l’artiste qu’elle est aujourd’hui sans ces années formatrices? «C’est sûr que non. Tout ce que je fais dans ma vie est pour évoluer en tant que personne. Toutes ces années à être dans d’autres groupes m’ont formé comme performer et comme artiste.»

«Je pense que peu importe ce que je fais dans le moment, c’est pour me préparer à quelque chose de plus gros et de meilleur. Par contre, en même temps, il faut vivre dans le moment présent. Ne passez pas trop de temps à essayer de gagner votre vie, sinon vous n’avez plus de vie.»

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Machine de tournée

En plus des spectacles à guichets fermés aux quatre coins du globe, ils ont eu l’occasion de performer lors d’événements majeurs.

Ils ont récemment chanté l’hymne national canadien lors du 4e match de la série finale de la NBA opposant les Raptors aux Warriors. Un moment irréel pour le groupe qui a dû se rendre à San Francisco avec moins de 48h d’avis.

En concert au festival Lollapalooza de Paris en 2017

Vie de maman

Sarah Blackwood et Gianni Nicasso, chanteur du groupe, sont également parents de 3 jeunes garçons. Ils doivent donc combiner la vie de tournée avec la vie familiale.

«C’est difficile, mais être une mère en général et avoir une carrière est difficile. Incluant juste être une mère à la maison. Tu dois faire ce que tu peux. C’est beaucoup d’essais et erreurs, mais tu finis par trouver ce qui fonctionne et ça marche.»

Sarah Blackwood. Photo: Andrea Hunter

Mike’s Song

Le groupe a sorti la pièce Mike’s Song en mai 2019 en l’honneur de Mike «Beard Guy» Taylor, membre du groupe, qui est décédé subitement en 2018. La chanson se veut un hommage à ce dernier, mais était également un moyen pour le groupe de faire son deuil.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Les plans

«Nous allons sortir un nouveau simple ce mois-ci et notre nouvel album s’en vient très bientôt! On est super excités de ça!»

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur