Musique : Rayannah continue de se réinventer

Nouvel album et tournée au Canada et en Europe

Rayannah au Burdock à Toronto, ce mardi 12 novembre.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Après cinq tournées en Europe et d’innombrables concerts au Canada, Rayannah, l’artiste franco-manitobaine doublement récompensée au Western Canadian Music Awards 2019, trace sa route dans la musique électro-alternative.

Son dernier clip Nos Repaires, tiré de son nouvel album du même nom, vient de paraître. De passage à Toronto ce mardi 12 novembre au Burdock, elle nous a raconté son parcours, avant de poursuivre sa tournée au Canada et en Allemagne.

Vous avez dit «électro-alternatif»?

La composition de l’artiste a été influencée au Manitoba par ses études de jazz, un style musical qu’elle trouve riche d’histoire.

Mais ce sont surtout des artistes contemporains qui l’inspirent pour son dernier album. Entre Bjork et James Blake en passant par Radiohead, tous ont une originalité créative que nous retrouvons dans ses derniers titres.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Rayannah compose avec le quotidien: ses voyages, ses joies, ses peines. Dans Delphine et MaryLou, l’artiste conte sa rencontre avec deux enfants de familles françaises lors de son escapade à vélo dans la Loire.

Rayannah au Burdock Brewery, ce mardi 12 novembre.

La pièce En attendant demain, sortie l’année dernière, «je l’ai écrite d’une traite, sous pression», explique-t-elle. «J’avais eu deux semaines pour écrire sur le thème ‘Pourquoi pas?’ pour un événement, et le jour de la représentation, je n’avais toujours rien. Alors d’un coup, sur le piano, quatre heures avant le spectacle, c’est venu tout seul.»

Travailler dans l’urgence était une expérience unique pour la chanteuse qui évalue d’habitude toutes les options possibles avant de composer. «Je suis une écrivaine laborieuse, alors, cette fois-ci c’était drôle de ne pas savoir où j’allais.»

Un public bilingue

En interprétant tout aussi bien en français qu’en anglais, Rayannah touche un large public, tout en étant très attachée à ses origines. «Les artistes francophones de l’Ouest canadien ont une esthétique particulière, avec beaucoup de sonorités et un travail des syllabes qui est différent de celui des artistes anglophones.»

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Rayannah a remporté le prix de l’artiste francophone de l’année aux WCMA. Mais ce qui l’a émue encore d’avantage a été de remporter le prix récompensant la meilleure réalisatrice: une première pour une artiste francophone!

D’ailleurs, Rayannah n’en revenait pas! «Ça m’a pris beaucoup de temps avant d’en arriver là. C’est une véritable victoire, car j’étais très limitée dans mes études et là je me sentais enfin libérée».

Rayannah et ses chanteuses et musiciennes: Claire Morrison et Yolande Laroche.

Du studio à la scène

L’interprétation et la présence scénique sont parties prenantes de son univers. Dans le clip Nos repaires, la chanteuse se réinvente une nouvelle fois. «J’aime bien faire des clips aux univers complètement différents».

« La scène est un médium tout aussi important que le disque.» Chaque musicien avec lequel elle travaille apporte son propre instrument, sa propre touche d’originalité au morceau, lui permettant de multiplier les possibilités créatives.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

La musique, pour Rayannah, ce sont aussi des rencontres, des collaborations artistiques devenant de réelles amitiés, telles que Mario Lepage du groupe Ponteix, ainsi que Stéphanie Kuse, à la production audiovisuelle.

Ainsi, Rayannah n’en est pas à sa première tournée et continue d’étonner et de se réinventer, nous livrant une musique dans l’air du temps: alternative, complexe et rythmée.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur