Mousseux et Riesling du Niagara

Partagez
Tweetez
Envoyez

Chaque fois qu’un ami vigneron vient à Toronto et qu’il dispose d’une journée libre, je l’amène visiter les chutes du Niagara tout en visitant deux ou trois vignobles. La semaine dernière, Magali Garret, directrice export pour Champagne Vincent Couche, a apprécié la journée.

Tawse produit des vins d’une qualité aussi régulière qu’un métronome. Nous y avons découvert les cuvées «Spark» en blanc et en rosé, deux vins mousseux produits selon la méthode traditionnelle, i.e. celle utilisée en Champagne.

Productions confidentielles (1500 bouteilles pour chacun, dont le blanc est issu de Chardonnay alors que le Pinot noir a produit le rosé), ces deux vins méritent une attention particulière. Un peu dispendieux à 39,95 $, il n’en demeure pas moins de sérieux résultats et une qualité à ne pas envier certains Champagnes vendus plus cher.

Toutefois, je recommande de ne pas manquer Tawse Sketches Riesling 2010 (Vintages 17,95 $). Tout y est et même plus pour le prix. Un vin sec, tendu comme une flèche qui fend l’air, un fruit généreux qui respire les agrumes, les fruits à chair blanche et cette minéralité caractéristique du Riesling rappelant l’odeur du pétrole (pensez lorsque vous faites le plein d’essence).

Moyen corsé, le vin a une tension incroyable qui rend le vin très sec et vif, droit et persistant alors que la finale aromatique tient un long moment. Définitivement le vin qui a marqué mon dimanche.

Un peu plus cher, mais combien bon, plus nuancé et étincelant, d’une pureté comme un diamant, très vif et charnu, voire nerveux, et campé dans un volume et une richesse en bouche marquée par du gras, et une minéralité tranchante jumelée au fruité du raisin. Charles Baker Riesling Picone Vineyard 2009 (Vintages 35,20 $) en met plein la vue. Encore ici, la tension en dégustation demeure à son comble.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Du champagne à lire

Monsieur Bulles, Guënael Revel, signe le Guide Revel 2013 des Champagnes et des Autres Bulles aux Éditions Modus Vivendi.

L’amateur de bulles y trouvera son compte dans cette édition puisque Guënael couvre aussi les Cavas espagnols, les Crémants français, les Prosecco italiens, les vins mousseux canadiens et californiens en mettant l’emphase sur les disponibilités au Québec et en Ontario.

Il répond aussi clairement à quelques questions, dont le sablage et le sabrage.

Définitivement un plus dans la bibliothèque de tout amateur de vin et oenophile pour un choix éclairé à Noël.

Vous pouvez écrire à Alain Laliberté à [email protected]

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur