Monet ou le triomphe de l’Impressionnisme

Partagez
Tweetez
Envoyez

L’ouvrage que les éditions Taschen présentent sous ce titre fera certainement date dans l’histoire de l’art, car c’est un livre d’art et d’histoire complet qui traite de Monet, «Maître du sublime», de sa vie, de son œuvre et de son influence.

Un internaute qui se l’est procuré exprime ainsi son enthousiasme: «Je collectionne les ouvrages sur Monet, et j’en possède quelques-uns de très particuliers. Celui-ci, signé par Daniel Wildenstein, est l’un des plus complets qu’il m’ait été donné de lire.

En un seul ouvrage, le lecteur a en mains tout ce qu’il est nécessaire de savoir sur ce génie de la peinture qu’était Claude Monet: ce livre est bel et bien une biographie, richement illustrée au fil des pages. Un tout grand coup de cœur…»

Il vaut donc la peine de se pencher sur cette réédition dans un format commode de ce livre imprimé au Canada et sorti en juin 2014. Sous une jaquette représentant un détail d’un des célèbres tableaux de la série des Nymphéas (1916, The National Museum of Western Art, Tokyo) c’est «Une grande biographie de l’artiste étayée par une profusion d’exemples de son œuvre.» (The Good Book Guide, pour la version anglaise identique)

L’impressionnisme

Au nom de Monet est rattaché l’impressionnisme, ce mouvement dont il est considéré comme «le père», «le créateur», «le chef de file», «le plus convaincu et le plus constant des peintres impressionnistes». On se rappelle des circonstances qui ont donné naissance à ce terme devenu célèbre.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Il est employé pour la première fois par Louis Leroy, critique du journal Charivari, qui dans son commentaire de l’exposition de 1874, dans laquelle se trouve le tableau de Monet « Impression soleil levant », utilise par dérision le terme impressionniste. Monet et ses amis vont alors le reprendre triomphalement pour baptiser leur exposition de 1877 et leur revue l’Impressionniste, publiée à cette occasion.

Mais avant d’en arriver à cet incident (p. 107) qui a donné lieu à ces événements, l’auteur nous brosse le parcours détaillé de Claude Monet, y compris de son enfance, de ses études, des sujets que l’on passe souvent sous silence. L’intérêt constant de l’ouvrage est de situer Monet en son temps et les œuvres de Monet dans son travail artistique.

La lumière

À partir de 1880, Claude Monet voyage beaucoup en France, dans le Nord, l’Ouest, au sud de la Méditerranée. On peut le suivre au fil des pages et voir comment se construit son regard sur la nature. Ses études de lumière et d’atmosphère prennent une place de plus en plus grande.

À part le peintre britannique Joseph Turner (1775-1851), aucun artiste n’a comme lui autant travaillé à capturer la lumière sur la toile. En fait, plus qu’à la lumière elle-même, il s’attache à la fugacité de ses effets et des impressions qu’il en reçoit. Il peut peindre le même paysage sous des effets lumineux différents.

De tous les impressionnistes, dont Cézanne disait de lui qu’il n’était «qu’un œil, mais bon Dieu, quel œil!», il est le seul à ne jamais s’être écarté du principe de fidélité absolue à la sensation visuelle, peignant au plus près de ce qu’il voyait.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

La couleur

On a dit que Monet avait réinventé les possibilités de la couleur. Que ce soit à travers son intérêt précoce pour les estampes japonaises, le temps qu’il passé pendant son service militaire dan la lumineuse Algérie ou le fait qu’il connaissait personnellement les plus grands peintres de la fin du XVIIIe siècle, Monet est incontestablement le peintre de la lumière et de la couleur

Il joue avec les couleurs, qui lui permettent d’exprimer l’irréalité, presque l’abstraction, de ce qu’il voit ou plutôt ressent. «C’est si beau ici, si clair, si lumineux! On nage dans de l’air bleu, c’est effrayant», écrit-il d’Antibes. «La couleur est mon obsession quotidienne, ma joie et mon tourment.»

«Ce qu’il a ainsi créé tout au long de sa carrière a changé pour toujours la manière de percevoir le monde tel qu’il est. Il atteint le sommet de ses recherches avec la série tardive des nymphéas peinte dans son jardin de Giverny, qui, par la manière dont elle se détache quasiment de la forme, constitue véritablement l’origine de l’art abstrait.» (Taschen)

L’ouvrage

Cette biographie rend parfaitement justice à cet artiste absolument remarquable qui compte parmi les plus marquants, et offre de nombreuses reproductions et photos d’archives pour accompagner un commentaire aussi fin qu’approfondi. Des index l’accompagnent qui facilitent d’éventuelles recherches.

«Voici l’ouvrage incontournable sur Monet: tout ce qui a été publié avant ou après paraîtra par comparaison bien moins important […] C’est la seule publication facilement accessible qui propose une vision complète de l’œuvre de Monet — autant dire qu’elle fait autorité.» (The Good Book Guide, Londres)

Un superbe cadeau à se faire ou à faire à tout amateur d’art et d’histoire (25 $).

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur